Action Masques blancs à La Teste de Buch

0
44

De plus en plus de corps de la société s’inquiètent et refusent le port du masque à l’école ainsi que les mesures liberticides en général.


Dimanche dernier, à l’appel de plusieurs collectifs*, 24 personnes toutes vêtues de blanc et masquées à l’anonymous ont réalisé un happening au marché de La Teste de Buch pour dénoncer ces mesures sanitaires illogiques, contraignantes et surtout liberticides.

Les masques blancs déambulent au milieu du marché

Ce format de « manifestation » est inédit. Sur une bande sonore les 24 créatures ont mimé à tour de rôle des problèmes de respiration, une marche de Zombies sans repères et les phrases dites par cette bande sonore.
Des personnes ont pris cela au premier degré, d’autres ont fortement applaudi le happening une fois arrivé à la place centrale.

Cela a été suivi par le déshabillage de cette vêture et la danse sur des musiques dont entreautre « vous n’aurez pas ma liberté de penser« , « danser encore« … repris par un chanteur à la guitare.

Après la marche des masques blancs, c'est la joie de la libération

S’en est suivi des interventions de psychologue, intervenant en EHPAD, professeur, élève, étudiante, mère de famille, naturopathe…..

Intervention de Laétitia, mère de famille

« Lætitia, mère de famille a été obligé de récupérer ses enfants pour faire école à la maison car sa fille revenait traumatisée : voir copines masquées, obligation du gel sans arrêt, distanciation dans la cour, pour les jeux,…. et au retour de l’école maux de tête. De plus, elle subit les tracasseries de l’éducation nationale, qui ne lui envoie plus les cours par internet. Intimidation ?« 

Synthèse de l’action Masques Blancs à La Teste de Buch du dimanche 18 avril 2021

*Collectifs : RSA (réseau solidarité active), RSA33, parents du Bassin, libérons nos enfants, enfance et sourires33, réinfocovid…

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.