Enrichissement personnel frauduleux d’une députée LREM.

0
272

Epinglée dans un rapport interne pour sa gestion des frais de mandat et de ses collaborateurs, la députée LREM de l’Hérault Coralie Dubost annonce son retrait de la vie politique. « Je ne serai pas candidate à ma réélection », assure dans un communiqué la n°2 de LREM.

3300 euros de vêtement et accessoires en octobre 2018 !
Après le scandale, le retrait. La députée LREM de l’Hérault Coralie Dubost annonce sur Twitter ce dimanche qu’elle ne sera pas candidate à sa réélection aux élections législatives du mois de juin, et qu’elle se retire de la vie politique. 

Dans ce document, il est question de « dépenses vestimentaires mensuelles selon une fourchette allant de 1500 euros à 2000 euros », ou encore « de frais de restaurant très importants ». 

Selon Mediapart, la députée de l’Hérault a par exemple dépensé jusqu’à 3 300 euros en habillement et accessoires au mois d’octobre 2018. 

« Rester fidèle à mes valeurs, c’est aujourd’hui protéger l’enfant que je porte de toutes les vicissitudes et l’exposition et de la vie politique », écrit l’élue. Elle évoque « des attaques injustes » et une « cabale antiparlementaire ». 

Les député disposent d’une enveloppe mensuelle pour payer leurs frais et les collaborateurs. Toutefois l’excès à fin d’enrichissement personnel, ce qui est ici le cas en « garde-robe » est interdit en si l’affaire avait éclaté plus tôt (nous en sommes à la fin du mandat) aurait pu donner lieu à des sanctions disciplinaires de la part de l’assemblée. En voilà une qui s’en tire bien !

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.