Inflation de l’euthanasie aux Pays bas : 5% des causes de décès !

0
83

C’est la barre symbolique que vient de franchir l’euthanasie comme cause de décès aux Pays-Bas en 2023.

Selon le Netherlands Times, 9.068 décès par euthanasie ont été recensés aux Pays-Bas en 2023, contre 8.720 l’année précédente, soit une augmentation de 4 % en un an. En outre, le rapport souligne une augmentation de 20 % des cas d’euthanasie pour des raisons psychologiques.

Parmi les personnes qui ont eu recours à l’euthanasie en 2023, 9,6 % d’entre elles étaient âgées de 60 ans ou plus.

Alors que le centre a reçu 322 demandes d’euthanasie de personnes âgées de 18 à 30 ans, soit une hausse de 50 % par rapport à 2022, au total 40 demandes ont été validées pour des personnes de cette tranche d’âge. On constate que partout où l’euthanasie a été introduite dans le monde, elle croît d’année en année et les possibilités s’étendent, aux enfants de tout âge comme en Belgique, et aux malades psychiatriques.

En Belgique d’ailleurs, autre pays ayant inscrit l’euthanasie dans la loi, Alexina, une trentenaire habitant Oupeye près de Liège, atteinte d’un cancer incurable, vu la dégradation rapide de son état, décide, avec ses médecins, de subir une « sédation ». Les « soignants » se déplacent chez elle (c’est prévu par la loi), mais la dose prévue ne suffit pas, et l’euthanasie vire au cauchemar, on doit utiliser un coussin pour étouffer la patiente. Son compagnon et sa fille ont décidé de porter plainte. Mourir dans la dignité, disaient-ils.

Cela montre la dérive évidente de cette pratique lorsqu’on la légalise, au moment où, en France, il est question de légiférer sur le « suicide assisté …

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.