Macron assassin ?

0
362

Polémique après le succès du meeting d’éric zemmour au trocadero. La presse se déchaine contre un cri de la foule que le candidat n’as pas fait taire.

Tout était bien parti pour le meeting d’Eric Zemmour. beau temps, ciel bleu et surtout une foule nombreuse et d’un enthousiasme que toute la presse de tout bord reconnait. En bref, sans aucune discussion le meeting le plus réussit de cette campagne électorale.

Pourtant ce matin une très forte forte polémique agite les médias et provoque chez les adversaires du candidat une véritable levée de bouclier qui éclipse le reste du meeting. Voyons de quoi il s’agit :

“Je vous demande de vous arrêter”. Voilà ce que n’a pas prononcé Éric Zemmour ce dimanche 27 mars durant son meeting du Trocadéro, quand la foule composée de dizaines de milliers de ses militants a scandé pendant de longues secondes le slogan “Macron assassin”.

La scène a duré plus de dix secondes, et faisait suite à l’évocation par le candidat de plusieurs faits-divers, représentatifs selon lui du laxisme de la Justice. “Ce qui m’indigne, moi, c’est les drames quotidiens que vous subissez. Ce qui m’indigne, moi, c’est qu’on ne consolera jamais les enfants de Sarah Halimi ou de Mireille Knoll. Ce qui me révolte depuis trop longtemps, c’est la résignation des politiciens, du gouvernement qui dit que c’est une fatalité. Il n’y a pas de fatalité”, a-t-il lancé, avant que la foule se mette à accuser l’actuel chef de l’État d’assassinat. Une accusation grave que le candidat n’a pas refrénée. 

Une foule enthousiaste reste une foule et sa perception est tout autre que celle des journalistes assis derrière un bureau. Ce cri pour excessif qu’il soit, c’était le cri du coeur du peuple et il est tout aussi excessif de repprocher à Eric Zemmour d’avoir laissé crier ses partisans. Il n’était pas là pour leur donner des ordres…

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.