Nouvelles fraiches du Brésil, hors des circuits des médias mainstream !

0
252

NDLR :Un de nos amis français vivant au Brésil nous fait parvenir ce reportage vécu à Brasilia lors des évènements qui se sont produit hier et qui permettent de sortir de la dialectique mainstream du putsch d’extrême droite, bien commode pour tenter de masquer ce qui semble être un mouvement de fond et de masse! Nous avons diffusé il y a 5 jours un résumé de la situation qui faisait état des très fortes tensions et des conséquences que cela pouvait avoir sur le plan géopolitique.

Companhieras, Companheiros ou si vous préférez : « Camarades » pour être à jour dans nos propos.

Plan: https://www.google.com/maps/place/Pra%C3%A7a+dos+Tr%C3%AAs+Poderes/@-15.8011554,-47.865943,1016m/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x0:0x568a9e3c07f504b8!8m2!3d-15.8006689!4d-47.8612811

Je reviens de la Place des Trois Pouvoirs à Brasília (< 5 km de chez moi) qui regroupe la Haute Cour de Justice (STF), le Palais du Planalto (palais Présidentiel) et le Congrès National (Assemblée Nationale et Sénat): tout le secteur est barré et nul ne peut y pénétrer sauf que plus de 5 000 manifestants (« Bolsonaristes radicaux » pour la TV Globo, CNN et tous les médias proches du nouveau Président) ont franchi les barrières et ont envahi le Palais du Planalto, peut-être même le Congrès National (à vérifier). Ce qui est certain, c’est que la « Casa Popular » est elle aussi envahie par les manifestants qui crient que cette maison est la leur: celle du Peuple, un peuple très en colère.

https://www.youtube.com/watch?v=p_BpIyAIHKY
https://www.youtube.com/watch?v=4raja5msnBo
https://www.youtube.com/watch?v=JaW3oH4Ylt8

Pacifique au départ, des provocations ont eu lieu (certainement par des infiltrés) provoquant une riposte policière qui, elle-même, a commencé à dégénérer. J’ai aperçu de la fumée derrière le Congrès National mais impossible d’y accéder . La tension monte d’heure en heure et je serais tenté de dire que BOLSONARO qui est en Floride pendant un mois, n’est plus concerné dans cette affaire: c’est la moitié du peuple brésilien qui maintenant commence à se révolter. On sait comment ce genre de chose peut finir.
A signaler qu’à São Paulo la situation est identique:

Déjà hier l’ambiance chauffait et l’on pouvait voir un grand nombre de bus venus de tous les coins du Pays transportant des manifestants. Une grande partie sont encore là. Quelques vidéos et articles que je peux poster sans risquer gros

Un ami qui se partage entre la France et le Brésil a, sur ce point, écrit à la Revue « Valeurs Actuelles » le texte suivant pour souligner le silence des médias français sur ce qui se passe réellement au Brésil depuis quelques temps. Il n’a pas tort si l’on considère vers quels sujets s’orientent la Presse et TV de notre Pays:

Messieurs,

Je suis surpris et terriblement déçu que VA marche des mêmes pas que les « grands » médias français de passer sous silence la situation actuelle extrêmement tendue dans ce pays.

En résumé simple, mais que vous devez connaître:

  • La dernière élection a été fraudée par l’extrême gauche, mais chut il ne faut pas le dire malgré que ce soit prouvé et que une preuve en est simple: les promoteurs bloquent les audits des urnes produites antérieurement à 2020 alors que les auditées 2020 ont donné une large avance à Bolsonaro.
  • Le STF ( Supérieur Tribunal Supérieur ) promoteur de l’ « élection » de Lula a imposé une censure des opposants depuis plusieurs mois, prisons arbitraires d’élus, de citoyens … pour délits d’opinion, radiation des accès aux réseaux sociaux….répression violente des pro-Bolsonaro avec une recrudescence depuis le 1er novembre;
  • Mais le Peuple brésilien n’accepte pas cette usurpation fraudée de pouvoir et manifeste pacifiquement devant les casernements militaires qui le protège, depuis le 1er novembre, 7j/7 et 24h/24.
  • Mise en place en quelques jours d’une esquisse de régime autoritaire, en simple exemple le Ministre de la Justice vient d’annoncer que si les Forces de L’ordre refusent de contenir les manifestants il fera appel aux FO d’autres pays, nous les connaissons, ceux du « Forum de São Paulo » !
  • Ce week-end, 8 et 9 janvier il est appelé à une forte manifestation à Brasília, d’innombrables autocars de tout le Brésil, certains avec plusieurs jours de voyage, y arrivent avec le mot d’ordre de ne pas quitter la manifestation. Un grève générale devrait éclater rapidement, la situation est explosive. Ce qui peut occasionner une violente répression.
  •  Les images de ces manifestation abondent sur les Réseaux Sociaux, mais absolument rien sur les médias européens ( au contraire de certains médias américains qui, eux, font leur travail de journaliste) et donc je m’étonne que VA suive le mot d’ordre de cacher tout cette situation, laquelle réellement est brésilienne mais aura des répercussions mondiales.

J’espère donc que votre revue aura l’honnêteté journalistique d’en informer ses lecteurs, ce qui devrait, j’espère, faire office de lanceur d’alerte auprès de ceux qui le cachent.

Remerciements

–Brasília 17h32 (heure locale)

Jacques M. LAMY 

Contact: jacques3355@gmail.com

« La Civilisation démocratique est entièrement fondée sur l’exactitude de l’information. Si le citoyen n’est pas correctement informé, le vote ne veut rien dire » – Jean-François REVEL (1924-2006 )                                                   
                                                              

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.