Plus de 200 nouveaux mots de novlangue pour décrypter le politiquement correct

0
492

Très intéressant article de Michel Geoffroy, auteur de Immigration de masse. L’assimilation impossibleLa Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre des mondes .

NDLR:La gauche excelle dans la guerre sémantique et il est bon de connaître ces mots ou expressions.Conservez cet article précieusement !

♦ Il y a plus de 10 ans, Polémia publiait son premier Dictionnaire de novlangue. En 2013, le Nouveau Dictionnaire de novlangue était présenté à ses lecteurs, avec plus de 500 mots nouveaux. Deux ans plus tard, c’est un nouveau Dictionnaire de novlangue, consacré à Mille mots qui manipulent les Français. Aujourd’hui, Michel Geoffroy, notre lexicographe toujours vigilant, a répertorié 230 nouveaux mots ou nouvelles expressions qui envahissent les médias.

Événement Polémia : 8ème forum de la Dissidence, samedi 3 décembre 2022 à Paris. Billetterie en ligne
Forum de la Dissidence

A

Accidentel (pas) : circonlocution employée pour ne pas dire criminel. Par exemple : l’incendie de l’église Saint-Sulpice n’était pas accidentel.

Accommodement : expression sidérante désignant la politique recommandée par l’Union européenne, visant à ce que les Européens de souche s’adaptent aux mœurs et à la religion des immigrants. Le caractère mutuel de l’accommodement est, bien sûr, factice car il ne repose sur aucune réciprocité. On dit aussi accommodement raisonnable dans le même sens.

Accord salarial offensif : expression trompeuse désignant la possibilité de baisser les salaires dans une entreprise même si elle est en bonne santé financière, au titre de la loi Macron de 2015 « pour la croissance et l’activité ».

Activement recherché : stéréotype utilisé à chaque fois qu’un attentat a été commis. Ses auteurs sont toujours « activement recherchés », pour suggérer une grande efficacité de la police… qui n’a pourtant pas pu prévenir l’attentat alors que dans la majorité des cas les terroristes étaient « bien connus des services de police » car ils avaient commencé dans le banditisme. On dit aussi traque dans le même sens.

Alerte : les alertes gouvernementales sont innombrables et multicolores, mais leur utilité réelle est des plus douteuses (alerte orage, alerte canicule, alerte pollution, alerte incendie, alerte enlèvement, etc.), sinon pour semer l’inquiétude dans l’opinion. Par définition, l’alerte n’empêche nullement ce qu’elle annonce en effet.

Allongement du temps de parcours : euphémisme utilisé à la SNCF pour dire retard.

Allophone : écolier d’origine immigrée ne parlant pas le français, pour l’Éducation nationale.

Androcène : concept inventé par les écolos à la suite de Sandrine Rousseau, destiné à rendre l’homme blanc responsable du changement climatique.

Antécédents psychiatriques : expression rituellement utilisée à chaque fois qu’un allogène commet un délit, un crime ou un attentat, pour tenter d’expliquer son geste par d’autres motivations que l’islamisme. On dit aussi troubles du comportement, troubles psychologiques, troubles psychiatriques.

Appropriation culturelle : concept woke destiné à diaboliser le fait pour des Occidentaux de s’inspirer ou d’invoquer d’autres cultures ; une accusation d’autant plus absurde que ce sont bien les cultures minoritaires qui s’efforcent au contraire de s’approprier les symboles de la culture dominante.

Arbre mort : sapin de Noël pour le maire écolo de Bordeaux.

Attentat déjoué : grand classique de la communication gouvernementale destiné à rassurer les Français sur l’efficacité de notre police contre le terrorisme. On déjoue notamment beaucoup d’attentats de l’ultradroite.

B

Babtou : initialement toubab, dont babtou est le verlan. Terme utilisé en Afrique de l’Ouest pour désigner quelqu’un à la peau blanche. L’apostrophe babtou est reprise par les jeunes des banlieues, souvent de façon péjorative, pour désigner les Français de souche. Son emploi n’est évidemment pas raciste pour les bien-pensants.

Bande de jeunes gens : euphémisme journalistique pour désigner une bande de racailles de banlieue qui commettent des délits en groupe.

BHL Bernard-Henri Lévy, philosophe médiatique omniprésent, dont les positions publiques sont toujours précieuses car elles correspondent à la boussole qui indique le sud, dont il faut donc prendre le contre-pied.

Bien connu des services de police : délinquant multirécidiviste toujours en liberté ; on peut dire aussi « n’est pas inconnu de la justice », dans le même sens ; inconnu des services de police est beaucoup plus rare.

Blessé à la vision : euphémisme utilisé en janvier 2019 par le ministre de l’Intérieur Castaner pour ne pas dire Gilet jaune éborgné par un tir de Flash-Ball.

Bon enfant : expression destinée à minorer les violences commises en France par les supporteurs maghrébins à la suite de la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique de football le 19 juillet 2019. Pour les médias, il ne s’agissait que de manifestations de joie bon enfant ou de soirées festives.

Bousculade : euphémisme pour désigner une agression commise par l’extrême gauche (lors de l’attaque de la crèche vivante à Toulouse le 14 décembre 2019).

Blackface : anglicisme péjoratif désignant le fait pour un Blanc de se grimer en personne racisée, attitude considérée comme raciste par la bien-pensance et devenue quasiment interdite.

BLM Black Lives Matter (les vies noires comptent), mouvement afro-américain censé protester contre le racisme de la police américaine, et dont les débordements ont été utilisés par les démocrates afin d’affaiblir Donald Trump pour sa réélection ; l’extrême gauche racialiste a essayé d’introduire la formule en France avec le clan Traoré et la complicité des médias.

Blanc : couleur suspecte de suprémacisme ; dans les séries hollywoodiennes, les Blancs doivent être remplacés par des personnes racisées ; dans les médias, l’Arcom trouve toujours qu’il y a trop de personnes « perçues comme blanches ».

Burkini : signe religieux ostensible que certaines organisations musulmanes cherchent à imposer dans les piscines, avec la complicité des élus écologistes, en contradiction avec les règles d’hygiène.

C

Candidat à l’Europe : immigrant clandestin selon le journal Le Monde du 15 septembre 2017.

Californie sans la mer : la Seine-Saint-Denis, pour Emmanuel Macron qui ne doit donc pas souvent y mettre les pieds ; ou alors il ne connaît pas la Californie.

Camion fou : artifice médiatique consistant à se concentrer sur l’arme pour ne pas aborder l’identité de l’auteur du crime ; dans le même genre il y a la voiture folle, et sans doute bientôt le couteau fou.

Carence affective : expression trompeuse destinée à justifier de façon compassionnelle les agressions sexuelles commises par les immigrés le 31 décembre 2015 en Allemagne, en présentant leurs auteurs comme des victimes.

Cas isolé : expression lénifiante destinée à faire croire que les auteurs d’attentats islamistes constituent une minorité non représentative de la population musulmane ou des immigrants et auprès desquels ils ne recevraient aucun soutien (ex. : « Nous ne devons pas porter de soupçon généralisé contre les réfugiés, même s’il y a des procédures qui sont engagées dans des cas isolés », Thomas de Maizière, ministre de l’Intérieur allemand, le 25 juillet 2016). On dit aussi acte isolé, loup solitaire.

Catastrophe climatique : constat médiatique qu’il peut faire chaud en été et froid en hiver.

Chauffard : euphémisme médiatique pour désigner les violences routières commises par des personnes issues de l’immigration.

Chahuté : euphémisme pour dire qu’un oligarque a été pris à partie par la population (« François Hollande chahuté au Salon de l’agriculture », LeFigaro.fr du 27 février 2016). La référence au chahut est destinée à suggérer que tout cela est resté sympathique, ce qui n’est pas forcément le cas.

Charlie (Je suis) : manipulation politico-médiatique organisée par le pouvoir à la suite des attentats islamistes de janvier 2015 en France, notamment contre le journal Charlie Hebdo, destinée d’une part à faire croire que les terroristes s’en prendraient aux « valeurs de la République » et que d’autre part celles-ci correspondraient à l’idéologie gauchiste de ce journal. La manipulation a aussi tenté de créer une « union nationale » factice autour de François Hollande, excluant au surplus le Front national.

Chemises brunes : Gilets jaunes vus par Gérald Darmanin, manifestement frappé de daltonisme politique.

Cheminée cassée : dangereux missile russe non explosé sur le toit d’une centrale nucléaire, pour France 2 et TF1.

Chercheur de refuge : immigrant clandestin, selon le maire écologiste de Grande-Synthe (AFP du 24 mai 2018).

Child free (sans enfant par choix) : anglicisme désignant les Occidentaux qui affirment, sous l’œil complaisant des médias, ne pas vouloir avoir de descendance sous prétexte de « sauver la planète » ; à noter que ces lointains descendants des cathares n’encouragent nullement les Africains à ne pas avoir d’enfants, mais seulement les Européens blancs.

Chine : autre grand Satan médiatique, mais derrière la Russie quand même.

Circulation différenciée : euphémisme désignant l’interdiction de circulation imposée par les bobos des grandes métropoles aux propriétaires de certaines automobiles, issus de la France périphérique, sous prétexte de lutter contre la pollution.

Cisgenre : personne blanche hétérosexuelle, selon le jargon LGBT+… En général, il faut lui interdire quelque chose.

Codes (casser les) : expression consacrée par laquelle l’oligarchie exprime sa volonté de déconstruire la société, ses normes et ses traditions, conformément à ses seuls intérêts. Bien entendu, il s’agit de déconstruire les codes des autres et pas ceux de l’oligarchie, notamment le politiquement correct qui est au contraire érigé en tabou.

Comaternité : néologisme utilisé en Belgique au profit des couples d’homosexuelles ayant des enfants.

Commémoration : activité préférée des politiciens qui, à défaut d’assurer la sécurité des Français, aiment beaucoup commémorer la mort des victimes françaises à des fins politiciennes et pour cacher leur responsabilité. On dit aussi acte de souvenirmémoire, recueillement.

Complications : euphémisme employé à la RATP pour dire que le trafic des trains est perturbé ou interrompu du fait de grèves ou de violences.

Consultation citoyenne : enfumage gouvernemental habituellement destiné à faire passer des conclusions arrêtées d’avance ; on emploie aussi le mot convention dans le même sens.

Contrôle au faciès : thématique classique des associations immigrationnistes et de l’extrême gauche qui prétendent que la police, en contrôlant plus souvent des personnes d’origine immigrée, se rendrait coupable de discrimination. Ce qui revient à nier que la délinquance ne se répartit pas de façon homogène dans la population.

Controversé : synonyme de politiquement incorrect.

Couple franco-allemand : marronnier de la politique intérieure française, qui ne correspond plus à rien depuis que la France, homme malade de l’Union européenne, se trouve désormais à la remorque d’une Allemagne réunifiée et économiquement dominante ; en Allemagne, personne n’invoque ce prétendu couple.

Créolisation : définition positive du Grand Remplacement par Jean-Luc Mélenchon, grand bénéficiaire, il est vrai, du vote des électeurs musulmans avec Emmanuel Macron.

Crime contre l’humanité : définition de la colonisation française selon Emmanuel Macron (interview accordée mardi 14 février 2017 à la chaîne privée algérienne Echourouk News) ; l’armée russe est aussi réputée commettre des crimes contre l’humanité en Ukraine.

Crise : principale manifestation de la mise en œuvre concrète de la start-up nation macronienne

Crise énergétique : conséquence fatale des désastreuses décisions prises en Europe de l’Ouest au nom du principe de libre concurrence, de l’idéologie antinucléaire des Verts et des sanctions imposées à la Russie, mais imputée à la seule Russie.

D

Décolonial : synonyme d’antiraciste et d’anti-islamophobe pour les associations communautaristes ayant pignon sur rue, qui professent un racisme antiblanc systématique avec la complicité des pouvoirs publics et du monde universitaire.

Dégenrage : barbarisme désignant la volonté totalitaire officielle de détruire les « stéréotypes de genre » en particulier à l’école et notamment parce que « les garçons sont trop souvent élevés dans un idéal de force, de virilité, quand on a encore tendance à associer les filles à la douceur ou à la soumission ». En particulier en imposant des loisirs ou des jouets dégenrés.

Délinquance d’acquisition : expression savante pour ne pas dire volcambriolagevol à la tire ou vol avec violence, selon la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP).

Démocrates : désigne par construction le camp du bien aux États-Unis, dans les médias occidentaux.

Démocratisation : pour Le Monde, un taux de réussite de 91 % en 2022 est la preuve de la démocratisation du bac et est présenté comme un succès.

Déprogrammation : mot trompeur pour dire censure (ex. : le groupe Eagles of Death Metal a été déprogrammé du festival Rock en Seine pour avoir tenu des propos jugés islamophobes).

Déradicalisation : processus magique par lequel un méchant islamiste serait censé redevenir un gentil musulman pacifique, intégré et amoureux du genre humain et des valeurs de la République.

Dérangé : désigne un adversaire du progressisme, pour BHL, comme Alexandre Douguine ou sa fille par exemple ; à ne pas confondre avec le déséquilibré, qui désigne un musulman qui commet un acte violent sans être qualifié de terroriste pour autant.

Dérèglement climatique : façon dramatique de désigner la canicule, les incendies de forêts et les orages de l’été (ex. : Le Figaro du 11 août 2022, « La France en proie au dérèglement climatique », avec une photo d’incendie).

Disciple de Breivik : expression inventée par les médias pour tenter de présenter l’auteur de l’attentat commis à Munich non comme un islamiste mais comme un admirateur du terroriste norvégien d’extrême droite Anders Breivik et « souffrant de troubles psychologiques » (ex. : « Le Norvégien Breivik a-t-il servi de modèle au tireur ? », 20minutes.fr du 23 juillet 2016).

Discours de haine : propos politiquement, géopolitiquement, historiquement incorrects qu’il convient de censurer immédiatement ; toute critique de l’immigration relève bien entendu du discours de haine qu’il faut bannir d’Internet. En revanche, chanter qu’il faut « pendre les Blancs », quand on est rappeur, n’est pas considéré par la justice comme une incitation à la haine.

Disparition : euphémisme pour dire décès.

Droits humains : expression recommandée pour ne pas paraître sexiste, à utiliser en lieu et place de droits de l’homme conformément à la préconisation du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’édition 2016 du Pour une communication publique sans stéréotype de sexe – Guide pratique (cf. « La France, patrie des droits de l’homme, n’est pas encore la patrie des droits humains à parts égales entre les hommes et les femmes », Nathalie Loiseau, directrice de l’ENA, La Cohorte, n° 225, septembre 2016).

Droits reproductifs, droits génésiques : expression désignant par antiphrase, dans le vocabulaire du Conseil de l’Union européenne pour les affaires étrangères au titre de ses priorités pour 2018, les « droits » à l’avortement, à la contraception d’urgence et à l’éducation sexuelle.

Droit d’accès des femmes à l’IVG : droit constamment étendu par les progressistes alors qu’il détruit le droit à la vie de la personne à naître.

Droit de mourir dans la dignité : euphémisme pour euthanasie des personnes âgées ou malades.

Dysphorie de genre : affection surmédiatisée, supposant une dissociation maladive entre le genre et le sexe, destinée à imposer l’idéologie trans, principalement aux enfants en Occident et contre l’avis des familles.

E

Écoresponsabilité : soumission à l’écologie punitive et aux restrictions en tous genres qu’elle implique.

Écriture inclusive : volonté féministe de modifier l’orthographe pour éliminer la prééminence traditionnelle du genre masculin ; l’écriture inclusive prétend aussi imposer le pronom iel pour neutraliser toute différence de genre dans l’expression écrite.

Élan citoyen : comportement du délinquant obtenant une autorisation de sortie sous prétexte d’aller voter aux élections.

Émoi : quand les médias affirment, sur tous les tons, que telle situation ou tel propos susciterait l’émoi, il faut comprendre que cela ne choque que les seuls bobos bien-pensants du microcosme parisien. On utilise aussi émotion dans le même sens.

Enceint : affirmer que les hommes ne peuvent être enceints vous rend passible de diabolisation transphobe, et dans certains pays anglo-saxons de poursuites judiciaires.

Énergie : ce qui manque effectivement le plus aux Européens de l’Ouest !

Énergies renouvelables : lubie des lobbys écolos destinée à empêcher le recours à l’énergie nucléaire bon marché, et qui nécessite de toute façon un complément en énergies fossiles.

Entrave numérique à l’IVG (délit d’) : délit créé par un vote du Sénat du 7 décembre 2016, d’initiative gouvernementale, destiné à faire taire sur Internet les sites pro-vie, au nom de l’avortement considéré comme un droit fondamental de la femme. Ce délit assimile les informations données sur ces sites à une tromperie susceptible de porter atteinte au droit de la femme d’avorter.

Envoyé spécial : expression médiatique sidérante destinée à faire croire que le journalisme d’investigation existerait toujours en France.

Épineux : se dit d’un sujet ou d’une information susceptible de contredire le politiquement correct et l’idéologie bisounours (ex. : « L’épineux traité transatlantique », LeFigaro.fr du 2 mai 2016). Voir aussi délicatinapproprié.

Erreur technique : expression stéréotypée utilisée par les médias et les hébergeurs de sites Internet quand ils sont pris la main dans le sac à manipuler et à censurer. Ce n’était pas volontaire, c’était une erreur technique.

Expert : désigne la personne chargée de donner une teinture prétendument scientifique au politiquement correct ; on dit aussi chercheur au CNRS dans le même sens. Durant le covid, les experts étaient représentés par les médecins de plateau télévisé, et pendant la guerre en Ukraine par des généraux de plateau télévisé.

Eurovision : concours européen de la « chanson », trompeur puisque tous les participants ne sont pas européens et surtout parce qu’il sert avant tout à promouvoir le conformisme politiquement correct le plus plat ; en 2022, par un heureux hasard, ce sont les chanteurs ukrainiens qui ont été « plébiscités » !

Extrême droite : « argument couteau suisse », selon Gabrielle Cluzel, « l’adaptateur universel pour toutes les polémiques. Le kart en prison, ou les incidents au Stade de France, c’est l’extrême droite. »

Eye rape (viol oculaire) : anglicisme féministe venu des États-Unis, consistant à faire croire que regarder avec plus ou moins d’insistance une femme serait assimilable à un viol.

F

Factieux : Français manifestant contre Emmanuel Macron et sa politique, surtout s’il porte un gilet jaune.

Famille traditionnelle : expression désormais péjorative ou marqueur d’extrême droite ; lui préférer famille recomposée ou l’oxymore de la famille monoparentale.

Fake news : expression anglaise désignant des opérations de désinformation utilisant Internet et les réseaux sociaux pour diffuser de fausses informations, notamment sous forme de faux articles ou de faux reportages. L’expression a connu une notoriété à l’occasion de l’élection présidentielle américaine, lorsque les démocrates ont accusé la Russie d’avoir diffusé de fausses nouvelles sur la candidate Hillary Clinton pour la déstabiliser. On dit aussi hoax news dans le même sens. La notion de fake news a pour objet réel de déconsidérer la réinformation sur Internet. Noter que les emballements et la propagande médiatiques ne sont pas considérés comme des fake news…

Fête de ceux qu’on aime : remplace la fête des Mères dans certaines écoles soucieuses de ne pas stigmatiser les enfants qui n’ont pas de mère.

Fiasco : terme minorant utilisé pour décrire les graves incidents sécuritaires intervenus au Stade de France pour un match de la Ligue des champions du 28 mai 2022, des racailles de banlieue entrant en force dans le stade et agressant de nombreux supporteurs étrangers.

Flexibilité des salaires : mot trompeur pour dire baisse des salaires.

Forfait de post-stationnement : amende de stationnement.

Fouiller : euphémisme pour ne pas employer les termes voler ou cambrioler (ex. : « Il avait fouillé plus de 50 voitures », Ouest-France du 20 septembre 2016).

Foule haineuse : mouvement des Gilets jaunes, pour Emmanuel Macron (allocution du 31 décembre 2018).

Francilien : racaille de banlieue se livrant au pillage à Paris lors de la manifestation des Gilets jaunes du 1er décembre 2018, selon les médias.

France populaire : « des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts », selon l’aimable expression de Gérald Darmanin alors ministre de l’Action et des Comptes publics, interviewé dans Paris Match du 19 décembre 2019.

Francophonie : autre marronnier de la politique intérieure française, destiné à masquer le déclin de l’influence de notre pays dans le monde. Pour l’essentiel, la francophonie regroupe les pays les plus pauvres et les plus instables de la planète, et nombre de pays francophones d’Afrique ne suivent d’ailleurs plus la France dans les instances internationales.

Fuck the Church : expression ordurière employée par les Femen contre les catholiques, et pour cette raison parfaitement tolérée au nom de la « liberté d’expression » par le tribunal correctionnel de Paris en février 2016. Les Femen se gardent bien d’affirmer : « Fuck the Mosquée », ou : « Fuck the Synagogue », évidemment.

Fusillade : expression suggérant que tireurs et victimes ont échangé des coups de feu, alors qu’en général seuls les agresseurs ont tiré (ex. : « Deux morts après une fusillade en plein jour à Marseille », LeFigaro.fr du 8 août 2016). On utilise aussi tirs dans le même sens.

Future mère : expression politiquement incorrecte pour la British Medical Association (BMA), à remplacer par « gens enceints » car si « la grande majorité des personnes enceintes ou qui ont donné naissance s’identifient comme des femmes […], cependant il existe certains hommes intersexes et des hommes trans qui peuvent tomber enceintes ».

G

Galanterie : agression sexiste pour les féministes.

Gauche : terme politique trompeur désignant principalement la bourgeoisie française depuis 1789.

Gaulois réfractaires : expression trompeuse puisque, comme on l’a vu avec l’immigration, le covid ou les annonces de restrictions énergétiques, les Français acceptent tout ce qu’on leur impose, en particulier les restrictions de liberté.

Gaz : mot sidérant employé à des fins compassionnelles quand des immigrants sont concernés (ex. : « À la frontière macédonienne on a utilisé des gaz lacrymogènes contre les migrants. »). En revanche, quand il s’agit de manifestants autochtones, la police n’utilise que des « aérosols lacrymogènes », nuance !

Gens de rien : personnes qu’Emmanuel Macron prétend rencontrer dans les gares, comme François Hollande, son prédécesseur socialiste, voyait des sans-dents.

Geste architectural contemporain : expression désignant en général une provocation de l’art moderne déraciné marchand, saccageant un endroit ou un immeuble traditionnel ; Emmanuel Macron promet donc un « geste architectural contemporain » pour la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

H

Harmoniser les réglementations : expression lénifiante utilisée dans les négociations commerciales internationales par les grandes entreprises mondiales, pour détruire les réglementations notamment sanitaires ou environnementales qui nuisent à leurs profits : il s’agit en effet toujours d’harmoniser vers le bas et non vers le haut.

Homme blanc de plus de 50 ans : personne à faire disparaître de l’audiovisuel public, selon Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions ; il ne s’agit pas bien sûr d’une discrimination mais d’une noble intention d’établir la diversité sur les écrans.

Homme déconstruit : le rêve pour tout écolo féministe et, paraît-il, incarné par le mari de Sandrine Rousseau ; un homme déconstruit a sans doute renié toute masculinité toxique. Il ne semble pas cependant qu’il y ait beaucoup d’hommes déconstruits dans les banlieues de l’immigration…

Homme menaçant : islamiste, selon Le Parisien du 17 septembre 2017 (« Dans la nuit de vendredi à samedi, un homme menaçant, criant “Allahou Akbar” a été interpellé alors qu’il fonçait sur des policiers avec des ciseaux. Le suspect n’était pas dans son état normal. »). Le terme générique homme est souvent utilisé afin de ne pas caractériser plus avant un auteur de délit.

Hôtesse de caisse : caissière dans un supermarché.

Hydratez-vous : nouveau mot d’ordre de l’État Big Mother à destination des Français infantilisés.

Événement Polémia : 8ème forum de la Dissidence, samedi 3 décembre 2022 à Paris. Billetterie en ligne
Forum de la Dissidence

I

Image choquante : image censurée par les médias quand elle va à l’encontre de l’idéologie dominante ou quand elle risque de réveiller l’opinion européenne (ex. : les images des victimes de l’islamisme en France sont toujours considérées comme choquantes). En revanche, la photo du petit Aylan mort sur une plage n’était pas choquante, car elle a servi à sidérer l’opinion occidentale afin de lui faire accepter les quotas de migrants voulus par le gouvernement allemand.

Inapproprié : synonyme de politiquement incorrect et donc de censurable (ex. : propos inappropriés).

Inclusif : soumis à l’idéologie dominante ; une entité inclusive doit donner des droits spécifiques aux immigrants et aux minorités ethniques ou sexuelles, pour « lutter contre les discriminations ».

Individu : terme neutre utilisé pour éviter d’identifier les auteurs de délits.

Interpellation : mot trompeur destiné à faire croire que des auteurs de délits seront traduits en justice, alors que dans la majorité des cas ils sont ensuite relâchés.

Interruption volontaire de vie sans consentement du malade : euthanasie des malades.

Insouciance : pour Le Monde, caractérise ceux qui ne communient pas dans le nouvel ordre écologique (« Climat : l’été de la fin de l’insouciance », édito du Monde du 20 août 2022).

Intersectionnalité : expression victimaire d’origine anglo-saxonne désignant des personnes qui, en raison de leur genre ou de leur ethnie, seraient victimes de plusieurs discriminations (ex. : les lesbiennes racisées), ou de plusieurs dominations injustes. Les Blancs, par définition, ne peuvent se trouver dans une telle situation.

Investisseur étranger : synonyme de pillard des richesses nationales.

Iran : Satan médiatique et stratégique mais quand même moins que la Russie.

Islamisme : « Je ne fais pas la différence entre islamisme et islam ; l’islamisme est un islam en mouvement », Tareq Oubrou, imam de Bordeaux.

K

Karting : activité de réinsertion des détenus à la prison de Fresnes.

Kouffar (pays de) : définition de la France pour le rappeur Black M ; kouffar, pluriel de kâfir, est le terme arabe méprisant pour dire mécréants. Mais ce n’est bien sûr pas une affirmation raciste ni europhobe, ni christianophobe.

L

Leaders du monde : expression trompeuse traduisant la prétention des chefs d’État occidentaux, membres du G7, à continuer de diriger l’humanité, alors que le monde devient au contraire chaque jour plus multipolaire et chaotique.

Liberté d’expression : liberté fondamentale mais réservée à ceux qui défendent le Système et l’idéologie progressiste. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !

Ligne (en) : expression sidérante annonçant en général que l’usager ou le client doivent faire eux-mêmes sur Internet ce que le prestataire ne veut plus prendre en charge (ex. : services en ligne, votre compte en ligne).

Ludique : mot désormais incompréhensible pour une partie des bacheliers français, qui ont la haine qu’on ose leur en demander la signification en 2022.

M

Macroner : s’agiter en vain, faire de la communication au lieu d’agir, telle est la façon dont les médias ukrainiens jugent Emmanuel Macron ; les Russes disent macronite dans le même sens.

Maillot couvrant : euphémisme journalistique désignant le burkini.

Maîtrise de l’antenne : euphémisme utilisé par l’Arcep pour dire censure des propos politiquement incorrects (« La maîtrise de l’antenne doit être proportionnée au discours de l’invité et donc particulièrement forte lorsque ce dernier se caractérise par l’exacerbation des antagonismes au sein de la société française et la justification de comportements discriminatoires », CSA, 1er décembre 2016).

Majorité présidentielle : expression trompeuse dans un pays où 50 % des électeurs s’abstiennent, où le parti présidentiel perd toutes les élections depuis 2017 et où, en 2022, il n’atteint pas la majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale.

Magazine culturel : c’est ainsi que Télérama se désigne !

Mariage plural : polygamie, pour le journal allemand Die WeltOn dit aussi polyamour dans le même sens.

Marge (en) : expression stéréotypée utilisée lorsqu’une manifestation politiquement correcte débouche sur des violences de la part de casseurs : on dit alors que ces violences ont eu lieu en marge, comme pour suggérer qu’elles sont indépendantes de la cause défendue par les manifestants (ex. : « Violences en marge de Nuit Debout à Paris »). Lorsque la manifestation est politiquement incorrecte on dit, en revanche, qu’elle a donné lieu à des incidents.

Mari : personne dangereuse pour certains féministes radicaux (Alice Coffin, élue EELV, le 24 juillet 2020 : « Ne pas avoir un mari, ça m’expose à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée. »).

Masculinité toxique : l’homme blanc est l’incarnation du mal absolu pour le féminisme hystérique et son prophète, Sandrine Rousseau ; curieusement, les hommes d’origine immigrée et de religion musulmane ne semblent pas entrer dans cette catégorie toxique.

Manipulation : quand les rapports de force mondiaux changent et que, par exemple, la France est de moins en moins légitime en Afrique, on dit que nous sommes victimes de manipulations de la part des méchants russes ou chinois ; on utilise désinformation dans le même sens. Ceux qui ne communient pas dans l’idéologie dominante sont considérés comme manipulés, donc des imbéciles privés de leur libre arbitre, comme, par exemple, les Anglais ayant voté pour le Brexit, selon Emmanuel Macron.

Matrimoine : patrimoine en écriture inclusive.

Migrant climatique : expression destinée à justifier un nouvel afflux d’immigrants irréguliers en Europe, cette fois sous le prétexte du réchauffement climatique.

Migrant mineur : immigré en situation irrégulière et en général pas du tout mineur.

MNA (mineur non accompagné) : oxymore administratif désignant des immigrants irréguliers, en général non mineurs et qui vivent souvent en bandes et ne sont pas du tout isolés.

Mise à feu directe : stratagème utilisé par le ministre de l’Intérieur pour recenser l’incendie de véhicules, qui permet de ne pas comptabiliser les véhicules incendiés par propagation.

Modernité : catastrophe pour la civilisation européenne, dont les effets sont de plus en plus visibles.

Moyen d’enseignement : expression désignant une classe, pour le ministère de l’Éducation, lorsqu’on la supprime en milieu rural.

Musulman : mot tabou désignant l’adepte d’une religion de paix et d’amour hautement respectable en Europe ; le musulman enrichit notre culture bien qu’il soit victime d’injustes discriminations de la part des Européens de souche. Nota : il est bien-pensant de dire que « les musulmans sont les principales victimes du terrorisme » et on ne doit jamais utiliser le mot musulman pour évoquer l’identité des terroristes islamistes. Le mot musulman ne doit être utilisé que dans un sens positif, sauf à se rendre coupable d’islamophobie.

N

Nique la France : expression ordurière très en vogue chez certains rappeurs mais absolument dénuée de tout contenu raciste pour la justice et les ligues de vertu « antiracistes » ; on dit aussi nique la police.

Non-binaire : expression LGBT censée désigner d’innombrables identités de genre autres que la binarité homme/femme ; on utilise aussi l’anglicisme genderqueer ; mais il ne faut confondre non-binarité et intersexualité. Si vous ne comprenez pas bien, c’est que vous n’êtes pas assez progressiste !

No-go zone : expression désignant les quartiers interdits de fait aux forces de l’ordre, aux représentants de l’État, aux journalistes et aux femmes non voilées. Il est bien entendu que ces zones n’existent pas en France sinon dans les fantasmes de l’extrême droite.

Non-mixité : expression signifiant interdit aux Blancsutilisée pour le « camp d’été décolonial » organisé par des organisations communautaristes en août 2016 à Reims. Il convient de noter que ses organisateurs n’ont fait l’objet d’aucune poursuite pour discrimination.

Non-vacciné : ennemi du genre humain pour le Système et Big Pharma et qu’il faut emmerder, selon la belle expression d’Emmanuel Macron.

Non valide : euphémisme politiquement correct pour dire handicapé ou invalide.

Nuit de fièvre : euphémisme pour ne pas écrire émeute mettant en cause des racailles de banlieue. Utilisé par le journal Le Monde – « Depuis la mort dans un accident de deux jeunes poursuivis par la police, les nuits de fièvre se succèdent dans le quartier du Mistral », le 7 mars 2019.

Nouveaux arrivants : immigrants clandestins pour Le Monde du 10 mai 2018.

Nouveaux habitants : immigrants clandestins selon certains maires de grandes villes françaises.

Numéro vert : réponse adéquate à tous les problèmes sécuritaires en France.

O

Obscurantisme : euphémisme pour ne pas dire islamisme ou islam (édito du Monde du 13 août 2022, « Attaque contre Salman Rushdie : faire front contre l’obscurantisme »).

OQTF : obligation de quitter le territoire français, très marginalement prononcée et surtout exécutée en France à l’encontre des immigrants indésirables.

Offre soumise à conditions : formule permettant de faire de la publicité mensongère en toute impunité, puisque la plupart du temps ce qui est annoncé ne peut être offert, tant les conditions requises sont en réalité restrictives.

Orbán (Viktor) : petit Satan médiatique, Premier ministre de Hongrie, diabolisé puisque refusant la politique migratoire, sociétale et énergétique de l’Union européenne et voulant préserver l’identité de son pays.

OTAN : n’est plus curieusement en état de « mort cérébrale », comme le déclarait Emmanuel Macron, depuis les opérations militaires spéciales de la Russie en Ukraine ; au contraire, la France soutient désormais l’adhésion de la Suède et de la Finlande à cette organisation moribonde.

P

Paroles fortes : désigne en général des propos les plus platement politiquement corrects.

Partagé : qualificatif trompeur utilisé pour faire croire que les thèmes identitaires, conservateurs ou populistes ne seraient pas majoritaires dans la population ; l’artifice de propagande consiste à tirer prétexte de la prise de position politiquement correcte de quelques individus, dûment médiatisée, pour conclure que la population serait partagée (ex. : « Accueil des migrants : la population de Louveciennes partagée », alors que les manifestants contre l‘accueil étaient plus d’un millier).

Partageons (la route ou la rue) : expression signifiant que les automobiles individuelles doivent en réalité céder la place à tous les autres moyens de transport.

Passage à l’acte mortifère : définition alambiquée de l’attentat commis par Mohamed Lahouaiej Bouhlel à Nice le 14 juillet 2016, selon le procureur de Paris François Molins (le 22 juillet 2016).

Paumé : qualificatif lénifiant souvent employé quand un jeune commet un crime ou un délit, pour suggérer qu’il n’aurait finalement pas conscience de ses actes et que ce serait lui la vraie victime. L’expression a même été utilisée aussi pour désigner l’un des assassins djihadistes du prêtre de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray en juillet 2016.

Percée : mot subliminal employé lorsqu’un parti identitaire ou populiste progresse aux élections ; le mot a une connotation militaire comme pour souligner le caractère agressif et donc dangereux de cette progression.

Père « Ça peut être une femme évidemment. Ça peut être une altérité qui est trouvée ailleurs dans la famille, des oncles, une grand-mère », selon le ministre de la Santé Agnès Buzyn sur la chaîne LCP le 24 septembre 2019.

Prise d’otage : exercice du droit de grève selon le gouvernement et les élus LREM.

Perquisition : mot sidérant désignant une étape dans une procédure judiciaire, mais présentée dans les médias comme une présomption de culpabilité (ex : « Perquisition au siège du Front national »).

Pessimisme : déclinisme coupable à proscrire quand on est un vrai progressiste ; en réalité, le pessimisme devient de nos jours un synonyme de réalisme pour le plus grand nombre.

Peuple de gauche : oxymore puisque la gauche a abandonné les classes populaires en se ralliant au néo-libéralisme et parce que le peuple autochtone vote de moins en moins à gauche.

Peuple nouveau : grand remplacement du peuple français salué par Emmanuel Macron, au soir de sa réélection de 2022, puisqu’il a majoritairement voté pour lui.

Plan : mot sidérant destiné à suggérer qu’un gouvernement déciderait d’agir fermement contre quelque chose (ex. : « Valls dégaine son plan anti-djihad ») ; en général ces plans ne sont qu’un catalogue d’annonces médiatiques de portée variable, rarement suivies d’effets mesurables, en outre.

Plan de sauvegarde de l’emploi : expression trompeuse désignant un plan de licenciement depuis la loi Macron de 2015 « pour la croissance et l’activité ».

Planète : mot marqueur du grand retour des anciens cultes de la Terre Mère, qu’incarne l’écologisme, avec celui du matriarcat primitif porté par le féminisme radical (ex. : « sauver la planète »). Preuve que le progressisme finissant, comme tout gâtisme, retourne à l’enfance de notre civilisation ; le mot planète permet de ne pas prononcer celui de nature, puisque pour les progressistes la nature n’existe que comme création culturelle.

Pognon (de dingue) : aides et politiques sociales, pour Emmanuel Macron.

Poly-exclu : délinquant scolaire multirécidiviste, pour le ministère de l’Éducation nationale ; la référence au concept d’exclusion, utilisée à double sens, sert à transformer le coupable en victime.

Poutine : le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, incarne le mal absolu, la réincarnation de Staline et même d’Hitler ; on doit donc écrire Poutine sans titre ni prénom, comme pour une entité maléfique.

Pouvoir d’achat : expression trompeuse pour éviter d’évoquer l’appauvrissement des Français.

Prétendue race : expression utilisée par le décret du 3 août 2017, destinée à nier la réalité des races humaines tout en prétendant pourchasser… le racisme.

Privilège blanc : slogan de l’idéologie woke consistant à présenter comme une anomalie ou une injustice qu’il conviendrait de réparer le fait que la civilisation européenne ait été forgée par et pour des Européens blancs ; curieusement, on ne dit pas qu’il y a un privilège noir en Afrique ou un privilège jaune en Chine.

Progression : euphémisme pour ne pas dire augmentation, utilisé par BFMTV à propos de la hausse des tarifs de l’électricité en juin 2019.

Propagande : toute information n’allant pas dans le sens de l’idéologie dominante est qualifiée de propagande, en général russe depuis les opérations militaires spéciales en Ukraine. On dit aussi complotisme dans le même sens. L’oligarchie ne fait jamais de propagande, mais seulement de l’information ou de la communication, bien sûr.

Propositions chocs : expression trompeuse destinée à faire de la publicité autour de déclarations d’intention de politiciens, en général banales et qui, de toute façon, ne seront pas suivies d’effet dans la plupart des cas.

Pro-russe : qualificatif diabolisant pour déconsidérer ceux qui ne se déclarent pas systématiquement hostiles à la Russie. On ne dit jamais en revanche pro-américain ou pro-allemand dans le cas contraire.

Pudique (mode) : euphémisme commercial pour dire mode destinée aux femmes musulmanes voilées.

R

Racisé : personne de couleur, bien que les races soient censées ne pas avoir d’existence réelle en France.

Rassemblement de soutien : expression trompeuse désignant en général un simple attroupement de sympathisants d’extrême gauche venus défendre une cause ou une personne politiquement correcte, mais très médiatisé pour cette raison.

Jeune récidiviste : délinquant récidiviste d’origine immigrée, majeur ou pas.

Réfugié : terme victimaire désignant une personne ou un groupe voulant s’installer de force en Europe, avec la complicité d’ONG financées par l’Union européenne ; Julian Assange n’a en revanche pas obtenu cette qualité en Europe occidentale.

Refus d’obtempérer : nouveau sport urbain en hausse de 20 % depuis un an, signe d’irrespect croissant à l’égard des forces de l’ordre de la part d’une certaine partie de la population, dont l’identité est en général occultée par les médias.

Dans l’attente de renforts avant d’envisager de nouvelles conquêtes : façon euphémique pour Le Monde du 6 septembre 2022 de dire que l’offensive de l’armée ukrainienne s’est enlisée.

Relocalisation : répartition obligatoire des immigrés clandestins entre les différents pays de l’Union européenne au nom du principe de « solidarité ». En France on dit aussi démantèlement dans le même sens : mettre les immigrants irréguliers ailleurs.

Repas équilibré : repas végétarien imposé une fois par semaine aux enfants dans les cantines scolaires publiques ; pourtant on ne voit pas bien en quoi un repas sans viande serait plus équilibré.

Retenir (ce qu’il faut) : expression stéréotypée servant à introduire, dans les médias, l’analyse politiquement correcte de « l’actualité » qu’il convient d’adopter si l’on veut rester bien-pensant.

Retenue : terme valorisant la soumission au politiquement correct de la part de la classe politicienne et des familles de victimes, notamment après des attentats islamistes : faire preuve de retenue dans ce cas consiste en réalité à ne pas dénoncer les causes réelles des attentats ni à mettre en cause l’action insuffisante des pouvoirs publics.

Réunion racisée non mixte : réunion de personnes de couleur ou d’origine immigrée et interdite aux Français natifs et blancs. Ces réunions ne seraient pas racistes pour la Commission nationale consultative des droits de l’homme, mais constitueraient une « nouvelle forme de l’antiracisme » !

Rodéos urbains, rodéos sauvages : infraction dangereuse au Code de la route au moyen d’un deux-roues, de la part de jeunes d’origine immigrée ; rodéo sauvage sous-entend donc qu’un rodéo pourrait être une activité civilisée.

Running anglicisme utilisé par les bobos pour dire course à pied (ex. : « Jamais les Français n’ont été aussi nombreux à pratiquer le running », LeFigaro.fr du 4 septembre 2016).

S

Saisie record : expression trompeuse destinée à suggérer une grande efficacité des services de police ou des douanes ; alors qu’en réalité le caractère record des marchandises saisies ne fait que refléter l’augmentation record des trafics de toutes sortes.

SAMD (sans ascendance migratoire directe) : Français de souche… selon l’Insee.

Sensibilisation : synonyme de propagande (ex. : semaine de sensibilisation contre le racisme).

Sexe : mot tabou ; lui préférer le terme de genre ; le sexe est désormais réputé pure construction sociale et non pas fait de nature.

Slasher : salarié obligé de pratiquer plusieurs métiers à durée déterminée pour essayer d’améliorer sa situation précaire (8 % des salariés seraient dans cette situation) ; le terme slasher fait référence à la barre informatique de séparation (/) et donne une connotation moderne à une régression sociale.

Sobriété : recommandée par le pouvoir quand elle est énergétique ou sociale ; mais la consommation est toujours encouragée.

Soldat du climat : nouvelle appellation des pompiers pour Sapeurspompiers de France.

Souffrance animale : nouveau prétexte à la volonté de déconstruire l’identité européenne en s’attaquant par exemple aux zoos, aux boucheries, à la consommation de viande ou de foie gras, aux vêtements en fourrure ou à la tauromachie. Car, curieusement, ceux qui prétendent lutter contre la souffrance animale n’évoquent jamais les conditions d’abattage hallal ou le sort des animaux dans les pays du tiers-monde par exemple. Il en va d’ailleurs de même pour les activistes véganes.

Street pooling : anglicisme désignant le fait de vandaliser des bouches d’incendie dans les banlieues de l’immigration, pour transformer les rues en piscines sauvages quand il fait chaud.

Sulfureux : qualificatif employé pour disqualifier des propos politiquement incorrects ; la référence au soufre suggère le caractère diabolique des propos visés (ex. : des thèses sulfureuses).

Supporteurs anglais : principaux responsables des violences autour du Stade de France en Seine-Saint-Denis pour le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Suprémacisme : terme trompeur destiné à diaboliser ceux qui entendent défendre leur identité de civilisation blanche face au multiculturalisme et à la repentance à sens unique ; ce terme visait d’abord l’extrême droite américaine mais il reçoit aujourd’hui une diffusion plus large.

Surmulot : terme à employer à Paris pour ne pas ostraciser les rats, population qu’il faut « apprendre à mieux connaître ».

T

Techno-blanc : homme blanc compétent qu’il faudrait écarter pour cette raison, à l’évidence raciste, selon le porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, le 20 décembre 2019.

Tensions intercommunautaires : expression floue destinée à cacher qui est vraiment à l’origine de ces tensions, et qui sert à placer sur le même plan agresseurs et agressés.

Territoire(s) : terme technocratique, en général utilisé au pluriel, pour désigner la France en dehors de Paris, et caractérisé par son imprécision identitaire.

Traditionnel : qualificatif trompeur destiné à faire croire qu’il serait traditionnel en France de brûler des voitures le soir de la Saint-Sylvestre.

Terrorisme machiste : violence conjugale, selon Mme Schiappa.

Touché au niveau du cou : victime d’une tentative d’égorgement de la part d’une personne d’origine immigrée ; on peut dire aussi victime d’un coup de couteau dans la gorge ou plaie au cou ; on recenserait plus de 100 attaques au couteau en France par jour.

Transidentité : présentation positive du fait de vouloir changer de sexe, ce qui constituerait l’aboutissement du progressisme, l’homme se fabriquant lui-même selon son seul désir ; progressivement la contestation de cette ambition folle est diabolisée sous l’accusation de transphobie.

Trouple : ménage à trois dont le Système voudrait reconnaître la légitimité.

Trublion : euphémisme pour dire racaille (ex. : « Andrésy : les policiers agressés par une trentaine de trublions », Le Parisien du 30 juillet 2016).

Trump (Donald) : petit Satan médiatique, même si, en même temps, les médias soutiennent en permanence la politique des États-Unis et de l’OTAN quel que soit le président en exercice.

U

Ukraine : pays démocratique exemplaire, indépendant et prospère, qui résiste courageusement à l’agression russe et qui va vaincre son armée coupable de crimes de guerre innombrables ; prétendre le contraire expose à des désagréments, à la censure, voire à des poursuites.

Ultradroite : expression destinée à remplacer extrême droite, qui a perdu en crédibilité ; on dit aussi ultra-conservateur quand il s’agit de désigner un mouvement populiste à l’étranger.

Universel : « Universel, cela ne veut pas dire le même pour tout le monde, mais cela veut dire qu’on sort d’une société de statuts », selon Emmanuel Macron à Pau le 14 janvier 2020.

Urgence climatique : prétexte à la mise en place de nouvelles taxes ou réglementations contraignantes écolo-punitives pour la France d’en bas ; et à la mise en place d’un état d’urgence dérogatoire du droit commun qui devient la norme européenne.

V

Vieillesse « La vieillesse est une construction sociale “homogénéisante” qu’il importe de déconstruire pour que chacun puisse y trouver une place à sa mesure », selon le rapport remis au Premier ministre le 16 décembre 2019 par le député Audrey Dufeu Schubert. Ce n’est donc pas un état de nature !

Violences policières : expression inappropriée pour Emmanuel Macron et les médias quand il s’agit de la répression du mouvement des Gilets jaunes uniquement (« ces mots sont inacceptables dans un État de droit », Emmanuel Macron le jeudi 7 mars 2019). Contre les personnes d’origine immigrée ou racisées, il en va autrement par principe (« La police tue », affirme alors Jean-Luc Mélenchon).

VEO (violence éducative ordinaire) : fessée, en novlangue éducative.

Voile catholique : fichus portés par les femmes françaises, selon M. Christophe Castaner, et qui serait dès lors identique, selon lui, au voile islamique.

W

Woke : nouvelle idéologie coqueluche de la gauche bobo, qui repose cependant sur la négation des principales vaches sacrées du progressisme (notamment l’universalisme et la foi dans la science) puisque son principal effet est de tout réduire à une question d’identité ethnique.

Z

Zelensky (Volodymyr) : président de l’Ukraine, résistant courageusement jusqu’au dernier Ukrainien à l’invasion russe, et donc la réincarnation de Winston Churchill pour nos médias.

Zemmour (Éric) : essayiste, journaliste et homme politique, nouvelle incarnation du grand Satan d’extrême droite ; Éric Zemmour joue le rôle dévolu à la personne mythique d’Emmanuel Goldstein dans le roman de George Orwell, Mille neuf cent quatre-vingt-quatre, comme repoussoir de la bien-pensance ; un rôle autrefois joué par Jean-Marie Le Pen.

Michel Geoffroy
30/10/2022

Michel Geoffroy

Michel Geoffroy

Michel Geoffroy, ENA. Essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du “Dictionnaire de Novlangue”.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.