INTERVIEW EXCLUSIVE : EDWIGE DIAZ « Non le RN n’est pas contre la LGV »

1
511

La patronne du RN de Nouvelle Aquitaine nous confirme son engagement pour la LGV Bordeaux – Toulouse et dément les fausses informations d’un grand quotidien régional.

A en croire un article du grand quotidien régional Bordelais le RN à « voté contre la LGV « Bordeaux – Toulouse » au Conseil Régional, et donc s’y oppose ». Le travail journalistique consiste à vérifier ce fait auprès de Edwige Diaz « Patronne » du RN en Nouvelle Aquitaine, qui à eut la courtoisie de nous accorder une interview exclusive qui révèle un véritable scandale fiscal.

« Vous habitez en Nouvelle Aquitaine ou en Occitanie à moins de 100 km d’une gare de la LGV ? Vos impôts fonciers vont êtres alourdis par une taxe spéciale. 5 Millions de « victimes » selon les premières études » ! 

Edwige Diaz frappe fort et la ou ça fait mal : les impôts. Et nous explique que le financement de la future LGV va être en partie financée par les entreprises et les habitants des deux régions suite à une loi adoptée dans l’urgence, il y a deux semaines par l’assemblée-croupion du gouvernement, et qui doit maintenant être inscrite au budget de la région. 

« Le vote du 13 décembre, malgré la présentation fallacieuse du président de région, n’était en aucun cas « pour » ou « contre » la LGV, mais pour ou contre la créations de nouveaux impôts censés financer en partie cette ligne à grande vitesse. Alors NON pas question d’alourdir les impôts des Aquitains et Occitants, nous avons voté contre cela, en aucun cas contre la LGV ! ».

Mais donc, qui doit payer pour cette infrastructure de première importance? « Tout d’abord l’Europe qui ne s’engage pas à la bonne hauteur dans ce projet d’intérêt européen, ensuite l’état français qui est responsable des grands aménagements d’infrastructure ».
Edwige Diaz a été claire avec Burdigala Presse : « Nous sommes pour cet équipement indispensable au développement du grand sud-ouest mais nous ne voterons pas de nouveaux impôts qui pénaliseront les citoyens alors que l’Europe et l’état n’assument pas leurs responsabilités. Et faire croire, y compris dans la presse « aux ordres » que notre vote est une opposition à la LGV est simplement malhonnête ! » Dont acte !

Jean-Frédérique L’Esparre

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.