Le Blayais : la centrale nucléaire n’est plus menacée de fermeture

0
119

Menacée de fermeture depuis une décision de 2020, l’attribution du label « vert » à la filière nucléaire et la forte hausse du prix de l’électricité permet d’écarter le danger.

La centrale nucléaire du Blayais est un centre nucléaire de production d’électricité situé non loin de la ville de Blaye, au cœur du marais du Blayais, dans la commune de Braud-et-Saint-Louis, en bord de Gironde, entre Bordeaux (45 km en amont) et Royan (50 km en aval). En service depuis 1981, elle est gérée par Électricité de France et produit de l’électricité qui est injectée dans le réseau électrique français. Elle est refroidie par l’eau de l’estuaire de la Gironde qui est pompée via des canalisations sous-marines.

Elle dispose de quatre réacteurs nucléaires de technologie REP (réacteurs à eau sous pression) de 900 MW chacun, mis en service de 1981 à 1983.

1 337 salariés EDF et 700 prestataires permanents travaillent dans la centrale nucléaire du Blayais, c’est donc un gigantesque ouf de soulagement que poussent les milliers de familles qui dépendent directement ou indirectement de la centrale..

Ses quatre réacteurs produisent environ 27 TWh par an10 et répondent à 6,15 % de la consommation française (2/3 des besoins en électricité de la région Nouvelle-Aquitaine). Depuis sa mise en service en 1981, la centrale nucléaire du Blayais a produit 674 milliards de kilowattheures12. En 2011, elle a produit 25,9 milliards de kWh; 24 milliards de kWh en 2016 et 26 milliards de kWh en 2018.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.