Le deconomètre est saturé, sortons la boite à gifles…

0
23

Une perle qui date de 120 ans !

Il est toujours interessant de se promener dans les vieux grimoires.

Vous connaissez tous Alexeï Maximovitch, dit Maxime Gorki.

Dans Thomas Gordeiev, Ejov crache à la face des intellectuels : « Le fait que vous existiez a été payé du prix du sang et des larmes de dizaines de générations de russes. Vous lui coûtez cher à votre pays, morpions que vous êtes! Et que faites vous pour lui? Vous raisonnez trop. Vos coeurs sont remplis de morale et de bonnes intentions mais ils sont mous et tièdes comme des édredons »

C’est parfaitement le discours qu’un honnête homme du XXI e siècle serait en droit de tenir aux sorbonnards et autres étudiants de l’HESS, de Sciences Po ou de la rue d’Ulm, petits snobinards en panne d’idées, qui croient être dans le vent et modernes en puisant dans les délires des campus américains.

Au début une telle folie peut nous faire rire…

Mais lorsque cela devient la doxa des médias, des intellectuels et des politicards en mal d’électeurs, il est temps de siffler la fin de la partie!

Le déconomètre est saturé, sortons la boite à gifles …

Gorki va se retourner dans sa tombe en constatant l’usage que je fais de propos sortis de leur contexte, dont l’intention primordiale était tout autre connaissant les idées de l’auteur qui fût un compagnon de route de Lénine et de Staline…

Mais cela m’a inspiré pour ce billet d’humeur concernant notre situation présente.

L’arbalète





 


Gorki ,va se retourner dans sa tombe ,en constatant l’usage que je fais de propos sortis de leur contexte ,dont l’intention primordiale,était tout autre ,vous vous en doutez (mais vous pouvez toujours aller fouiller dans l’original ‼️

L'arbalète




LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.