Faut-il que les nationalistes aillent se battre en Ukraine ?

0
392

NDLR :Les graves événements qui se déroulent en Europe focalisent toutes les attentions, et nous ne pouvons, à Burdigala Presse, que nous y intéresser, d’où la multiplication des articles sur le sujet. Il nous a semblé intéressant de publier cette tribune libre parue sur Breizh infos.

La guerre en Ukraine est une nouvelle occasion de se déchirer dans tous les camps pour savoir s’il faut soutenir les Russes ou les Ukrainiens. Et là est toute l’entourloupe. Car l’enjeu n’est pas dans l’antagonisme créé de toutes pièces entre Russes et Ukrainiens.

L’ennemi prioritaire des nationalistes/souverainistes/identitaires/antimondialistes, n’est pas Poutine ni les Ukrainiens accusés d’être néo-nazis. L’ennemi prioritaire des occidentaux reste le même depuis longtemps : la pieuvre oligarchique des mondialistes de DAVOS représentée dans ce conflit par l’OTAN et le fantoche ZELENSKI.

Celui qui n’a pas encore compris que cette guerre a été voulue par l’OTAN n’a encore rien compris à la géopolitique en Europe depuis maintenant au moins 3 siècles : Les puissances maritimes (Royaume-Uni puis Etats-Unis) n’ont eu de cesse de monter une partie de l’Europe continentale contre l’autre (L’idée a toujours été de s’allier avec la puissance secondaire contre la puissance hégémonique continentale, en ayant bien veillé en amont à diviser tout le monde. C’est pour l’instant un sans-faute depuis le 18ème siècle au moins, qui leur a permis de régler par des guerres le sort des puissances continentales. L’observation des alliances montre bien qu’il n’y a aucune continuité morale, aucune fidélité à des alliances. La seule continuité est celle de la destruction de la puissance continentale au profit de la puissance maritime )

Aujourd’hui, on apprend que des nationalistes de toute l’Europe convergent vers l’Ukraine pour soutenir les courageux bataillons AZOV contre l’impérialisme « russoviétique ». Cet aveuglement est absolument désopilant. Sous prétexte que les Ukrainiens se battent au nom de Bandera et qu’ils arborent une esthétique qui les touche pour un combat nationaliste, ces jeunes émotifs oublient l’essentiel : Ils vont mourir pour l’OTAN, la révolution arc-en-ciel et le Great Reset, dans un combat dont ils ne maîtrisent rien. Ils sont recrutés par Zelensky, qui est une sorte d’agrégat de Trudeau, Macron et Hanouna, qui les méprise profondément et qui les envoie crever (car il n’y a pas de doute là-dessus) avec le « double effet kiss cool » : Ils s’éliminent d’eux-mêmes et ils gênent les Russes en provoquant des combats plus durs. Cela ne profite donc ni aux Ukrainiens, qui mourront d’autant plus qu’il y aura plus de combats, ni au combat national, qui perdra des militants, ni à la troisième voie qu’ils pensent incarner.

Car il faut garder un élément essentiel à l’esprit : La 3ème voie représentée par l’Europe des peuples souverains au sein de nations fières aux identités préservées, ne pourra exister que s’il existe une alternative au libéral-mondialisme omnipotent de Davos. Essayer d’affaiblir la Russie, aussi soviétique qu’on peut la voir, est donc suicidaire pour les souverainistes européens. En effet, si l’occident mondialiste peut étouffer la Russie de Poutine, que pèsera un Orban, ou un autre dirigeant européen isolé dans cet Occident sous la férule des oligarques ? Rien. Ni Zemmour, ni Le Pen, ni Asselineau, ni personne d’autre ne pourra plus rien faire, car il sera irrémédiablement isolé s’il s’éloigne de la doxa. Gardez à l’esprit que si Poutine tombe, C’en est fini de toute capacité à se sortir du bourbier mondialiste du Great Reset.

Et c’est vrai, qu’on soit Poutinolâtre ou Poutinophobe, qu’il soit un souverainiste identitaire exemplaire ou un néo-soviétique à la chinoise.

Si vous voulez aller vous battre pour le fantoche Zelensky et sa cour d’oligarques mondialisés, si vous voulez mourir dans la boue ukrainienne pour Macron et Van der Leyen, si vous voulez défendre les intérêts du gourou de Davos, allez vous battre en Ukraine. Nos ennemis prioritaires sont contents de vous voir crever pour eux. Mais si vous êtes prêts à vous battre et à mourir, pourquoi ne le faites-vous pas chez vous ? Là où vos compatriotes sont menacés quotidiennement par l’immigration massive, la déculturation, la répression et la censure ? Pourquoi n’êtes-vous pas allés vous battre contre les Kosovars et l’OTAN (pour ceux qui avaient l’âge) ? La raison est sûrement qu’il est plus difficile de se battre chez soi, quand on connait réellement la complexité des implications. Et que ce combat est reconnu par ceux que vous détestez mais qui ont un pouvoir physique et moral sur vous. « Support your local team », and « fight your local ennemy » !

Et ne vous comparez pas aux nationalistes d’AZOV, qui ont cette légitimité d’être sur leur terre, d’avoir été occupés par les soviétiques jusqu’en 1991, puis d’avoir subi l’ère post-soviétique des mêmes pourris transformés en oligarques, avec dans leur histoire l’HOLODOMOR, puis l’épuration post 2ème guerre mondiale. Ces hommes n’ont pas la distance que nous pouvons avoir sur les événements actuels, et leur engagement, comme idiots utiles du système qui les hait et se réjouit de leur mort, est tragique. Ils ne connaissent pas les horreurs de l’Occident mondialisé, et ils ne peuvent pas s’imaginer que la Russie de Poutine n’est pas celle de Staline. Vous n’avez pas cette excuse.

Alors si vous voulez y aller, ne vous trompez pas de drapeau : prenez celui LGBT de l’OTAN. Merci aux lecteurs de transmettre à tous leurs contacts qui seraient tentés par cette aventure aberrante.

Jean-Pierre LAMORGUE

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Illustrations  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.