Bordeaux Grand Parc : arrestation du meurtrier au couteau de Samia

0
340

Chronique de l’insécurité ordinaire

L’ex-conjoint de la jeune mère de famille poignardée lundi 21 octobre dans le quartier du Grand Parc à Bordeaux a été arrêté mardi 22 octobre dans la soirée. Il n’a pas reconnu les faits. 

L’homme recherché activement depuis lundi a été interpellé mardi soir à Lormont, sur la rive droite de la métropole bordelaise. L’information est confirmée par le parquet de Bordeaux. 
Pour l’heure, l’ex-conjoint de cette mère de famille de 32 ans n’a pas reconnu les faits. 

Dès lundi, les enquêteurs ont recherché cet homme, dont elle était séparé depuis l’été 2017, à son domicile à Cenon.
La jeune femme avait également habité cette commune, ainsi que Bègles avant de s’installer il y a quatre mois dans le quartier bordelais du Grand Parc. 

Le suspect, un Algérien âgé d’une quarantaine d’années, est le principal suspect. Safia Mohammedi, mère de quatre enfants, avait déposé plainte en avril 2019 pour  » violences par ex-conjoint ayant entraîné une interruption totale de travail inférieure à huit jours »
L’homme était convoqué au tribunal correctionnel  le 17 janvier prochain. 

Safia Mohammedi était algérienne. Elle venait de s’installer dans un appartement HLM, après avoir été suivie par la CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile) de Bègles. C’est l’ex mari qui est le principal suspect, toutefois personne dans l’immeuble n’a rien vu. Cette femme avait porté plainte en 2017, puis en avril dernier contre cet homme dont elle était séparée depuis 2 ans. C’est le troisième féminicide depuis le début de l’année en Gironde, ce qui place la Gironde sur le podium dans cette catégorie de record. Il reste à expliquer ce que faisaient ces gens en France, à part occuper les logements sociaux, et bientôt la prison pour le mari, et les orphelinats pour les enfants. Sommes nous gouverné par des fous?

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.