Droguée, sans permis et sans assurance, une automobiliste tue deux cyclistes

0
853

Cette femme de 39 ans vient d’être mise en examen. Elle a été laissée libre sous contrôle judiciaire. Alors qu’elle avait consommé du cannabis et de l’héroïne, elle a mortellement percuté un couple de sexagénaires à vélo, à Chambord (Loir-et-Cher). Son passager a aussi été grièvement blessé dans l’accident.

Une femme a été mise en examen des chefs d' »homicides et blessures involontaires aggravés par les circonstances de conduite après usage de produits stupéfiants » et de « conduite sans permis de conduire », de « blessures involontaires aggravées avec incapacité totale de travail (ITT) supérieure à trois mois », de « défaut d’assurance et de contraventions connexes », ce mardi, a annoncé le procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier, dans un communiqué.

Âgée de 39 ans, cette femme est poursuivie pour avoir mortellement percuté deux cyclistes, un couple de sexagénaire néerlandais, à proximité du château de Chambord, alors qu’elle était au volant d’une voiture. Son passager a également été grièvement blessé.

Ce terrible accident s’est produit le dimanche 10 juillet dernier, dans l’après-midi, sur la route François-1er. La trentenaire est « connue pour des faits anciens d’usage de produits stupéfiants  et de conduite malgré un permis invalidé », a indiqué le magistrat. Au moment du drame, elle était sous l’emprise du cannabis et de l’héroïne. C’est ce que les analyses toxicologiques ont révélé.

La conductrice a été transportée à l’hôpital après l’accident. Elle souffrait de fractures notamment. Elle a été placée en garde à vue ce lundi et a été interrogée par les gendarmes. « Elle disait ne pas se souvenir des circonstances exactes de l’accident car elle était en train de se disputer avec son passager », précise le procureur de la République. Sa voiture – une Audi A3 – se serait déportée sur la gauche. Une situation qui serait arrivée durant « des échanges verbaux houleux et nourris avec son passager ».

Ce dernier a quant à lui été héliporté au CHU de Tours dans un état grave. Il se trouvait toujours dans le coma ce mardi mais son pronostic vital n’est plus engagé.

Il n’y a aucun témoin de cet accident mortel. Les constatations réalisées par les gendarmes de la brigade de Bracieux « permettaient de comprendre que le point de choc entre le véhicule et les vélos se situait sur la voie de circulation de ces derniers de sorte que c’est le véhicule automobile qui est venu, en les croisant, percuter, sur leur voie de circulation, les deux cyclistes qui y circulaient régulièrement. Le véhicule terminait sa course contre un arbre situé sur la gauche de son sens de circulation, démontrant ainsi une trajectoire traversante, de la droite vers la gauche de la chaussée ».

La voiture avait été récemment achetée et la conductrice avait perdu le pare-chocs avant quelques jours plus tôt, en franchissant un ralentisseur trop vite. En outre, le véhicule n’était pas assuré, son contrôle technique n’était pas à jour et le changement de carte grise avec l’ancien propriétaire n’avait pas été fait. La trentenaire conduisait aussi sans permis de conduire.

A la suite de sa mise en examen, la conductrice a été laissée libre sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet qui avait requis son placement en détention provisoire. « La peine encourue est de dix ans d’emprisonnement », souligne Frédéric Chevallier. Une information judiciaire a été ouverte.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.