Il dépouillait les personnes âgées

0
261

Bordeaux : un faux brocanteur arnaquant des personnes âgées devant la justice

Un individu de 62 ans, soupçonné de vols et escroqueries sur des personnes âgées, a été présenté au tribunal de Bordeaux ce vendredi. L’unité des biens de la police nationale de Bordeaux enquêtait sur sa piste depuis janvier.

Au service de l’unité des biens de la police nationale de Bordeaux, l’enquêteur principal a le sentiment du devoir accompli. Après trois mois d’investigations, Étienne U., soupçonné d’être le faux brocanteur des Chartrons, a été présenté au tribunal de Bordeaux ce vendredi. Il lui est reproché d’avoir arnaqué des personnes âgées dans la communauté urbaine du chef-lieu de la Gironde (Cenon, Floirac, Bassens, Pessac, Bordeaux). Il comparaissait donc pour «escroqueries faites au préjudice d’une personne vulnérable et vol par ruse» envers 11 victimes, commises entre septembre 2022 et ce mois de mars.

Interpellé et conduit en garde à vue après la perquisition de son domicile mercredi, il était recherché depuis une saisine de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) le 6 janvier. Un signalement similaire le week-end suivant mettait les policiers sur sa piste. Bronzes, tableaux, argenteries, bijoux, vases signés… Des dizaines d’objets mal acquis, soit un butin estimé à des milliers d’euros, ont été retrouvés chez lui.

Selon nos sources, le mode opératoire du prévenu était rodé : il se présentait à la porte de personnes d’un noble âge, soit en moyenne 80 ans. Sur le palier, il leur proposait «avec un bon bagou» de leur acheter leurs biens anciens. Puis, quand il parvenait à pénétrer les appartements de ses victimes, il les dépouillait de leurs objets à des prix bien en dessous du marché, et en même temps, volait tout ce qui était à sa portée.

Coincé «grâce à un gros travail d’investigation sur son mode opératoire et de recherches des victimes», il a notamment été identifié grâce à la vidéo d’une caméra de surveillance postée près de chez l’une de ses proies à Cenon.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.