Mayotte et clandestins. la France ridiculisée !

1
521

Le préfet de Mayotte a en retour déclaré espérer «reprendre rapidement» les rotations de bateaux vers les Comores. Ce n’est pas près d’arriver.

Les Comores ont déclaré ce lundi avoir refusé l’accostage d’un bateau transportant des migrants en provenance de Mayotte, où les autorités françaises ont annoncé une opération anti-migrants controversée, et suspendu le trafic de passagers dans le port où les personnes expulsées sont habituellement débarquées. Combien donne t’on d’aide au développement chaque année à ces iles sous perfusions qui nous crachent maintenant au visage?

«Tant que la partie française décidera de faire des choses de façon unilatérale, nous prendrons nos responsabilités. Aucun expulsé ne rentrera dans un port sous souveraineté comorienne», a déclaré à l’AFP le ministre comorien de l’Intérieur, Fakridine Mahamoud. «Le port de Mutsamudu (sur l’île comorienne d’Anjouan) n’est pas en mesure d’opérer sur l’embarquement et débarquement de passagers de ce jour jusqu’au 26/04/2023, date à laquelle nous vous informerons de l’éventuelle reprise des opérations», ont annoncé de leur côté les services maritimes dans une note adressée à une compagnie maritime et dont l’AFP a eu copie.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir, en ce qui concerne le refus des comores refusant le retour de leur citoyens, il faut refuser le chantage de hausse de nos 150 millions d’aides, mais au contraire face au refus, il faut supprimer cette aide,  » l’argent est le nerf de la guerre « ,
    « 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.