Racaille : rodéo urbain avec un fusil à pompe

0
164

Refus d’obtempérer à Perpignan : un chauffard ivre et drogué arrêté, un fusil à pompe trouvé dans sa voiture

L’homme au volant s’est lancé dans une course-poursuite avec la police et a percuté la voiture d’un autre conducteur, ainsi que celle des forces de l’ordre. Un agent a ouvert le feu. Le chauffard et sa passagère ont été placés en garde à vue.

Un automobiliste a refusé d’obtempérer aux policiers à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ce mardi soir. Il a finalement été interpellé, tout comme sa passagère, au terme d’une course-poursuite après avoir foncé sur les forces de l’ordre qui ont ouvert le feu. Un fusil à pompe a été découvert dans sa voiture de marque Opel.

L’intervention a débuté peu après 20 heures lorsqu’une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) a demandé au conducteur d’une voiture de s’arrêter pour un contrôle. L’homme accélère et se dirige dans le centre-ville. Il se retrouve bloqué rue de l’Argenterie par un autre véhicule qui est arrêté devant lui. « Il a quand même forcé le passage et a manqué de renverser le conducteur de la voiture qui a été surpris », décrit une source proche de l’enquête. Le chauffard percute le véhicule de cet homme pour continuer sa fuite coûte que coûte. Voyant qu’il n’y parvient pas, il effectue une marche arrière et percute plusieurs fois la voiture des policiers.

Deux agents descendent de leur voiture. L’un finit par ouvrir le feu à deux reprises – sans faire de blessé – pour tenter de stopper le chauffard qui continue à manœuvrer dangereusement, en accélérant au maximum pour passer. Cet homme de 23 ans est alors maîtrisé et interpellé. Sa passagère de 27 ans est elle aussi arrêtée. Ils ont tous les deux été placés en garde à vue. Le jeune homme était ivre et sous l’emprise de la drogue. Il a passé la nuit en cellule de dégrisement. Trois policiers ont été légèrement blessés suite aux chocs avec la voiture du suspect.

Une vidéo amateur montrant la fin de l’intervention des policiers a été publiée sur les réseaux sociaux. On entend les policiers qui hurlent « Arrête-toi ! » au chauffard. L’un des agents fait ensuite feu à deux reprises, alors que le suspect continue à accélérer pour passer en force.

Dans l’Opel du mis en cause, les policiers ont découvert un fusil à pompe. La Racaille est bien connu des services de police et faisait l’objet d’une interdiction de se trouver dans le département des Pyrénées-Orientales suite à une décision de justice dans une précédente affaire.

La police judiciaire de Perpignan a été chargée de l’enquête.

Le syndicat Alliance Police Nationale du département a réagi à cette affaire et réclamé « une réponse pénale ferme face à ces agissements » de la justice, apportant son « soutien aux collègues blessés ».

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.