Culture : Pythagore et l’Hécatombe, du mythe et de sa naissance

0
275

Toujours être curieux comme Pythagore

Lorsque nous tombons sur un article intitulé “Notice historique en forme de lettre sur le Théorème de Pythagore“, comment ne pas être intrigué par son contenu ? Comment ne pas dévorer les pages qui constituent l’écrit de A.-J.-H. VINCENT ?

Ce long intitulé m’a intrigué et je me suis donc lancé dans la lecture de cet article de vingt pages ne me doutant aucunement de ce que j’allais y découvrir. J’apprécie l’antiquité grecque et ses penseurs. Quant à Pythagore, l’un des premiers végétariens revendiqués, nous le connaissons tous, du moins, nous nous souvenons tous du théorème qui porte son nom, même si nous en avons oublié l’essence.

Si le végétarisme de Pythagore vous interroge, préoccupez vous des voyages qu’a effectués ce philosophe contemporain du VIe et Ve siècles avant Jésus-Christ. Une personne se détermine souvent par son parcours et ses pérégrinations.

Cent bœufs, un bœuf, du pain et des épices

Une vache
A l’époque de Pythagore, une hécatombe est un sacrifice de 100 animaux, essentiellement des bœufs.

L’histoire de la découverte du théorème de Pythagore s’étoffe d’un contexte lié à un sacrifice qu’aurait fait aux dieux le philosophe originaire de l’île de Samos. Par le biais d’une hécatombe, c’est-à-dire le sacrifice de cent bœufs, le philosophe grec aurait donc versé le sang de ces animaux. Pour un végétarien, cela n’est pas en adéquation avec son régime alimentaire et avec ses réflexions philosophiques au sujet de l’alimentation carnée qu’il dénonce.

Si nous imaginons cette quantité de bovidés gisants sur l’autel du sacrifice, il est certain que nous ne regarderons plus un triangle rectangle de la même manière qu’avant.

A.-J.-H. VINCENT présente donc le théorème mais focalise son attention sur une telle débauche de victimes de la part d’un mangeur d’herbes, de fruits et de racines. En analysant les données fragmentaires des différents témoignages historiques, il remonte le temps et tente de cerner le mythe et la vérité.

Ici, les cents bœufs de Pythagore ne sont qu’une parenthèse mythologique mais la démonstration du mathématicien du XIXème siècle reste passionnante. En défiant Chronos, il s’aperçoit que les auteurs plus anciens ne déclarent qu’un seul bœuf contre la centaine généralement admise. Ouf ! Les protecteurs des animaux et les Végans commencent à être rassurés mais l’angle droit leur restera détestable.

Ce bœuf offert aux dieux serait déjà plus compréhensible car d’un point de vue économique, Pythagore aurait fait de réelles économies.

Finalement, en remontant le temps et les écrits, A.-J.-H. VINCENT déniche certains auteurs décrivant un bœuf de pain d’épices voire des pièces de monnaie dont au moins une face était à l’effigie d’un bœuf. Les amis des bêtes peuvent enfin se réconcilier avec Pythagore et les triangles rectangles.

Un triangle rectangle abc et le théorème de Pythagore.
Théorème de Pythagore concernant les triangles rectangles.

Pythagore, Platon, Aristote et Euclide

Je vous conseille vivement de lire l’article de A.-J.-H. VINCENT, ce professeur de mathématiques du XIXe siècle. Son papier ne fait que vingt pages et il est accessible en ligne sur Gallica, le site où la Bibliothèque nationale de France a numérisé déjà plus de dix millions d’articles, livres, photographies etc. : Notice historique en forme de lettre sur le Théorème de Pythagore.

Cette réflexion sur le Théorème de Pythagore intéressera les amoureux des mathématiques mais pas seulement. En fait, cet article fut rédigé pour les jeunes lecteurs des Nouvelles Annales de Mathématiques. Au XIXe siècle, il était coutume de hisser le niveau intellectuel des personnes quelques soient leurs âges. Le nivellement par le bas n’était pas à l’ordre du jour. Passons…

Triangle rectangle et aires au carré
L’aire au carré de l’hypoténuse (c) est égale à l’addition des deux autres côtés au carrés d’un triangle rectangle. (a et b)

Chères demoiselles, devenez péripatéticiennes

La relation entre les chiffres 3 – 4 et 5 vous plongera dans la réflexion de Pythagore, Platon, Aristote, Euclide et j’en passe. C’est un voyage au sein de la pensée grecque que nous propose A.-J.-H. VINCENT. Dire que les Wokistes cherchent à éliminer toutes traces de la Grèce et de la Rome antiques dans le parcours scolaire de nos enfants. Cela me rend malade. Au contraire, il faudrait faire briller nos chères têtes blondes de ce que nous ont légué les penseurs d’Athènes et de Rome.

Je conseille aux jeunes demoiselles de devenir des péripatéticiennes, les vraies, celles qui laisseraient vagabonder leur esprit tout en cheminant auprès d’Aristote. Ce conseil s’applique également aux jeunes hommes : venez arpenter les allées des idées auprès de nos antiques philosophes.

Citations grecques et latines fourmillent dans les ouvrages du XIXe siècle. Qui arrive à les déchiffrer deux cents années plus tard ? Qui ! Heureux celui qui de nos jours reçoit encore une éducation classique. Le siècle dans lequel nous vivons ne me sied guère, je le trouve décadent et futile. Alors je me réfugie dans les livres anciens pour entretenir ce lien vital avec ceux qui nous ont précédés.

Mythes, légendes et autres fables

En recherchant le vrai dans le mythe, A.-J.-H. VINCENT s’exerce à un travail à la frontière de l’Histoire et de l’Ethnologie. Son raisonnement de mathématicien se focalise sur la vérité qu’il souhaite dépouiller du manteau mythique qui l’habille.

Le mythe est un langage

Or, un mythe ou une légende n’est pas un mensonge et tout n’est pas régit par la loi du tiers exclu dès que nous abordons le phénomène humain. Le mythe est un langage au même titre que le français, le mandarin ou le tibétain. Et bien que ce langage soit universel – puisqu’il n’existe pas de sociétés sans mythes – sa grammaire, son vocabulaire subissent des variations en fonction du temps et de l’espace.

Avec l’article sur Pythagore de A.-J.-H. VINCENT, nous avons la chance qu’il s’agisse d’une parenthèse mythique et historique non loin de notre siècle. Pythagore peut sembler éloigné temporellement puisqu’actuellement vingt-sept siècles nous séparent. Mais d’un point de vue ethnologique ou sous le prisme de l’Histoire, 2700 années c’est bien peu.

Pythagore vivaient durant une période historique d’où la possibilité d’enquêter dans les écrits anciens. Certes, beaucoup de livres antiques nous sont inconnus car anéantis par le temps. D’autres ne nous ont légué que leur titre ou quelques citations parcellaires via d’autres auteurs. Mais Pythagore, son triangle rectangle et son théorème ont des répercutions jusqu’à notre époque puisque la création d’un angle droit est loin d’être inutile et anodin. Il est logique que nous puissions remonter sa trace puisque son théorème est important pour l’humanité. Il n’est donc pas surprenant qu’il ait intéressé pléiade de penseurs.

La grammaire des mythes

Si, au fil des siècles, ces penseurs ont brodé sur l’offrande faite aux dieux, c’est qu’ils avaient compris l’importance de ce théorème pour eux et pour les générations futures. Il est donc intéressant d’examiner le mécanisme inverse de celui que nous présente A.-J.-H. VINCENT : il s’agit de ce que je nomme la grammaire des mythes.

Non seulement les auteurs qui se succédèrent avaient compris la valeur de la découverte de Pythagore mais, à mon avis, ils avaient aussi saisi le pourquoi de son offrande : le nom de Pythagore et son théorème traverseraient les siècles.

Les mythes et les légendes ne sont pas le fruit de générations spontanées. Ils ne naissent pas par hasard. Ce langage universel est un idiome fantastique afin que nous puissions transmettre de générations en générations le nom d’une personne et ses actions ou la mémoire d’un événement marquant que nous ne devons jamais oublier.

Si l’univers mythique vous intéresse, n’hésitez pas à en apprendre la grammaire. Un bon début est de se pencher sur la naissance des personnes extraordinaires qui ont gravé leurs noms pour l’éternité. Je pense notamment à celle d’Achilles, d’Aristote, de Confucius et de Lu Ban 魯班.

Patrick LE CHEVOIR

https://livresquejaime.fr/

25-06-2023

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.