Lecture : Le Moyen Âge fut-il une époque de ténèbres… ?

0
372

Georges Romain, Le Moyen Âge fut-il une époque de ténèbres et de servitude ? – 23 €

Réédition du livre de Georges Romain, Le Moyen Âge fut-il une époque de ténèbres et de servitude ?

Les éditions Vox Gallia, spécialisées dans les livres sur les grandes figures françaises et catholiques, ont eu le bon goût de rééditer cet excellent ouvrage de l’historien médiéviste Georges Romain, initialement publié en 1889.

Ce livre salutaire entend répondre à l’historiographie républicaine et jacobine du XIXe siècle qui dépeint le Moyen Âge comme une époque obscure, faite de guerres brutales, de tyrannie politique et d’obscurantisme religieux.

Pour éviter toute confusion, l’auteur distingue bien les différentes époques qui sont habituellement réunies sous le vocable « Moyen Âge » : la période des invasions barbares (IVe au VIIe siècle), l’âge d’or de la féodalité (IXe au XIIe siècle) et la centralisation progressive du pouvoir à partir de Philippe le Bel qui remplaça progressivement l’équilibre constitué par la féodalité (XIIIe au XVIe siècle). La prétendue « violence » concerne surtout la première période et était essentiellement le fait d’envahisseurs que nos bons rois ont eu le courage de repousser. Quand aux abus pouvoir attribués à la royauté par la propagande républicaine… l’auteur montre bien que la féodalité permettait justement de garantir un équilibre entre les puissants du royaume de France.

Le Moyen Âge était une période de formidable essor culturel (nos Universités et nos Monastères étaient le phare du monde dans des domaines aussi variés que la théologie, la philosophie, l’astronomie ou les mathématiques), de libertés publiques (la commune et la corporation permettaient au sujet du roi de s’exprimer sur les questions qui le concernaient directement, contrairement à la démocratie représentative…) et l’Eglise a mis en place un système d’entraide sociale fondé sur la charité chrétienne bien supérieur à l’individualisme des sociétés libérales où les clochards sont de plus en plus nombreux chaque année.
Alors, si vous souhaitez redécouvrir le Moyen Âge, hors du prisme déformant de l’éducation « nationale »…

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.