Lynché sur un parking : tétraplégique et 2 ans d’hopital !

1
823

Lattes (34) : Lorenzo, 21 ans, devenu tétraplégique après avoir été lynché en pleine rue, est enfin rentré chez lui 

Lorenzo est rentré chez lui, après presque deux ans d’hospitalisation. “Enfin, ça fait du bien”, esquisse dans un sourire le jeune homme, âgé de 21 ans, qui a vu sa vie se briser l’année de son vingtième anniversaire. Il est tétraplégique incomplet depuis son agression le 24 août 2020 sur le parking de la piscine de Lattes, alors qu’il revenait d’une soirée et prolongeait la fête avec ses amis.

Des premiers éléments de l’enquête, il est apparu qu’un individu s’était “rué” sur Lorenzo et l’avait fait chuter dans un fossé et selon des témoins cet individu et un autre, l’auraient alors frappé à terre au niveau de son cou. L’un d’eux avec son genou. 

(…) Dans cette affaire, cinq personnes (d’origine étrangère) ont été mises en examen dans une procédure criminelle pour violences volontaires en réunion ayant entraîné une infirmité permanente. Tous sous contrôle judiciaire, trois d’entre eux d’abord incarcérés, ont été remis en liberté quatre jours plus tard à l’issue d’un référé-liberté devant la cour d’appel, procédure rarissime.

Une décision que la famille de Lorenzo vit très mal depuis deux ans. “On les voit tout le temps, ils vont en boîte de nuit, au match de foot ! Le contrôle judiciaire n’est pas du tout respecté, eux, ils vivent tranquilles alors que pour nous tout s’est arrêté le 24 août 2020. On l’a signalé à chaque fois aux services de police mais il ne se passe rien !”, s’indignent Elise et le beau-père de Lorenzo, convaincus des risques de concertation entre les mis en cause.

Le temps semble très long à cette famille qui se sent bien “seule” dans ce combat de titan. “On a dû tout assumer. On a dû vendre notre maison que l’on avait fini de payer car c’était impossible de la mettre aux normes pour le handicap de Lorenzo”, raconte Elise. Quand ils ont trouvé une nouvelle maison pour cinq, il a fallu faire six mois de travaux, à leur charge pour le moment, et trouver un autre logement en attendant, loin d’être adapté à la situation de Lorenzo.

1 COMMENTAIRE

  1. Après avoir lu étudier tout ces commentaires la première chose que je remarque c est que la justice est loin d être à la hauteur ou tient plus compte des agresseurs que des personnes agressés ,pour le jeune homme qui est sérieusement handicapé les agresseurs continuent à mener la belle vie alors qu ils la ont détruit la vie d une famille et ça l état ni tiens pas compte ni la justice c est inadmissible

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.