Massacre Algérien

0
382

Ce que l’on sait de la découverte du corps d’une collégienne de 12 ans dans une malle à Paris. Une enquête pour « meurtre sur mineur de moins de 15 ans » a été ouverte et confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue.

Le corps d’une adolescente de 12 ans a été découvert dans une malle, le 14 octobre 2022, dans le 19e arrondissement de Paris. 

Le corps d’une jeune adolescente de 12 ans a été retrouvé dans une malle, vendredi 14 octobre dans la soirée, près de son immeuble situé dans le 19e arrondissement de Paris, à proximité du parc des Buttes-Chaumont. Dimanche matin, quatre personnes sont toujours en garde à vue dans le cadre de l’enquête, a précisé une source judiciaire à franceinfo. Voici ce que l’on sait de cette affaire.

Les parents de Lola, 12 ans, se sont inquiétés en ne la voyant pas rentrer du collège vendredi après-midi. Ils ont alors signalé sa disparition à la police et ont partagé des photos de leur fille sur Facebook. 

L’une de ces photos montre l’adolescente aux longs cheveux blonds, ajoute l’AFP, qui a pu consulter le post. Sur une autre photo, apparemment issue d’images de vidéosurveillance, on voit une jeune femme inconnue pénétrer dans un immeuble. Le message accompagnant ces clichés précise : « Alerte enlèvement, notre fille Lola a été vue pour la dernière fois à 15h20 en compagnie d’une fille qu’on ne connaît pas dans notre résidence. »

Les caméras de surveillance de l’immeuble montrent bien l’adolescente entrer dans le bâtiment, mais elle disparaît ensuite, rapporte une source proche du dossier à l’AFP. La jeune femme inconnue que l’on voit également sur les images de vidéosurveillance a par la suite demandé de l’aide pour déplacer une grosse malle dans une voiture, relate une autre source proche du dossier à franceinfo.

La découverte du corps de Lola a eu lieu plus tard dans la soirée, confirmant une information du journaliste indépendant Clément Lanot. Un sans-abri a contacté la police vers 23 heures, après l’avoir trouvée dans une malle en plastique opaque, dans la cour intérieure de la résidence où vivait la victime.

L’adolescente a été retrouvée ligotée et recroquevillée, avec des plaies à la gorge. Son corps était dissimulé par des tissus, précisent des sources proches du dossier à l’AFP.

La brigade criminelle de la police judiciaire a été saisie de l’enquête ouverte par le parquet de Paris pour « meurtre sur mineur de moins de 15 ans ». La jeune femme visible sur les images de vidéosurveillance, née en 1998, a été interpellée samedi matin à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) et placée en garde à vue. Trois personnes algériennes ont par ailleurs été arrêtées vendredi soir, à proximité du lieu où a été découvert le corps de Lola, selon une source proche du dossier à l’AFP.

Deux autres personnes ont également été placées en garde à vue, samedi, en début de soirée, a appris France Télévisions. Dimanche matin, quatre de ces six gardes à vue étaient toujours en cours, selon une source judiciaire. En plus des deux sœurs, les deux autres gardés à vue sont des hommes de 42 ans qui n’ont aucun lien de parenté entre eux, ni avec les sœurs. Les gardes à vue se terminent lundi matin, à 6 heures. Ils seront déférés dans la journée pour d’éventuelles mises en examen.

L’enquête permet désormais d’établir que l’adolescente est morte asphyxiée, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris. Plusieurs médias, dont BFMTV et Le Parisien, affirment que des « inscriptions » ont été découvertes sur son corps. Selon la chaîne d’information, du scotch et un cutter ont également été retrouvés par les enquêteurs.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.