Ne comptez pas sur les escrologistes et le GIEC pour vous donner ces infos !

0
259

Le nom de Tonga-Hunga ne vous dit probablement rien.

C’est le nom d’un petit atoll inhabité du Pacifique Sud qui, le 15 janvier 2022, a été le théâtre d’une gigantesque éruption sous-marine, située à environ 150 mètres de profondeur, ne provoquant ni victime ni dégâts, mais en pulvérisant la petite île sur laquelle il se trouvait. Cet évènement naturel spectaculaire est passé pratiquement inaperçu car il n’y avait rien de catastrophique pour faire les gros titres. L’explosion a été observée par un satellite japonnais et, selon la Nasa, elle a provoqué un bang supersonique qui a fait deux fois le tour de la Terre ainsi qu’un tsunami qui s’est propagé sur près de 10 000 kilomètres.

Cette colossale explosion a été aussi importante que celle du Pinatubo en 1991 et de celle du Krakatoa en 1883. Sur le site de l’ESA on peut consulter l’enregistrement du bruit de l’explosion.

Mais surtout, selon différentes études émanant d’un ensemble de chercheurs de la Nasa, de l’Agence Spatiale Européenne et l’agence européenne Copernicus et publiées ensuite dans les revues Nature et Geophysical Research Letters.

L’explosion a propulsé en quelques heures une quantité colossale de vapeur d’eau jusque dans la stratosphère, 150 millions de tonnes, estimée à 13% de la quantité déjà existante.

Selon la Nasa, en raison de son altitude (jusqu’à 58 kilomètres, record absolu), ce panache de vapeur d’eau a fait le tour complet de la Terre en environ une semaine, tout en se répartissant jusqu’aux pôles. Or la vapeur d’eau est un gaz à effet de serre bien plus puissant que celui du CO2, ce que les médias se gardent bien de rappeler, se focalisant sur le CO2 issu des énergies fossiles comme seul coupable. Cette vapeur d’eau en haute altitude devrait persister plusieurs années avant de pouvoir se dissiper.

L’augmentation annuelle du CO2 atmosphérique est de l’ordre de 0,6% du total. Donc le 15 janvier 2022, il y a eu une augmentation soudaine de 13% d’un gaz à effet de serre d’origine naturelle et bien plus puissant que le CO2 ! Le CO2 constitue 0,0042% de l’atmosphère, contre 1% à 4% pour la vapeur d’eau, les nuages jouent donc un rôle essentiel dans le climat mondial. Ne comptez surtout pas sur les médias pour vous préciser le rôle de la vapeur d’eau !

Plusieurs scientifiques, et non des moindres, (CNRS, Nasa) osent avancer l’hypothèse que les fortes températures actuelles mondiales, et donc en Europe, seraient la conséquence directe de cette éruption.

La moindre couverture de la banquise arctique hivernale, ainsi que les énormes incendies canadiens pourraient y être liés. Dans les publications de ces deux organismes on peut lire les phrases suivantes :« C’est aussi la première fois qu’une éruption réchauffe le climat mondial», « l’injection sans précédent de vapeur d’eau dans la stratosphère pourrait être suffisante pour provoquer temporairement l’élévation de la température moyenne mondiale de la Terre ». A cela il faut ajouter El Nino, phénomène naturel cyclique, qui a commencé à se manifester ce printemps et devrait durer jusqu’au printemps prochain.

On nous apprend que deux phénomènes totalement naturels seraient donc responsables du réchauffement actuel… Des têtes vont surement tomber ! J’attends avec impatience la position du Giec.

PS : l’Express vient d’inventer le terme de « climato-dénialiste » pour ceux qui diffusent des faits contraires à la position dominante climato-carbocentriste-alarmiste.

Ci-après deux références des principaux articles :

Perturbation globale de l’eau stratosphérique et de la charge en aérosols par l’éruption de Hunga

Communications Terre & Environnement volume 3 , Numéro d’article :  316 ( 2022 ) 

Geophysical Research Letters

The Hunga Tonga-Hunga Ha’apai Hydration of the Stratosphere

L. MillánM. L. SanteeA. LambertN. J. LiveseyF. WernerM. J. SchwartzH. C. PumphreyG. L. ManneyY. WangH. SuL. WuW. G. ReadL. Froidevaux

First published: 01 July 2022

https://doi.org/10.1029/2022GL099381

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.